Langue 

Expériences de pèlerins à Medjugorje

Date: 1. mai 2010
Category: Témoignages

Pendant les cinquante jours au cours desquels l’Eglise célèbre le mystère de la résurrection, un grand nombre de pèlerins viennent à Medjugorje; parmi eux, les journalistes de la Radio «Mir» Medjugorje ont rencontré quelques interlocuteurs très intéressants. Un prêtre Coréen, Kim Yong Hwan, raconte qu’il a entendu parler de Medjugorje pour la première fois en 2001, l’année où il fêtait ses 25 ans de sacerdoce. Cette année était pour lui un temps de grande crise car il sentait un grand vide dans sa vocation sacerdotale.

Cette même année, le centre Séoul Maria l’invite à être l’accompagnateur spirituel de pèlerins à Medjugorje. Il accepte et vient à Medjugorje. Il rencontre une réalité nouvelle, il voit des personnes qui portent presque toutes un chapelet dans leurs mains, il est surpris par la dévotion des pèlerins qu’il observe pendant le temps de la sainte messe et les célébrations dans l’église. Il raconte : « J’ai prié la Vierge d’intercéder afin que moi aussi je reçoive cette force intérieure, et je l’ai reçue. Grâce à Medjugorje, j’ai reçu l’expérience d’une vraie vie sacerdotale. C’est ma plus grande joie. J’ai compris que mon sacerdoce est une chose précieuse, sainte !».

Maria Kühnel, une pèlerine allemande âgée de 76 ans, connait Medjugorje depuis 25 ans. Dès sa première rencontre avec Medjugorje et ses évènements, elle a senti qu’à Medjugorje un message est donné pour le monde entier. « Je sais que, grâce à Medjugorje beaucoup de personnes ont retrouvé la foi. Nombreux sont ceux qui, après une visite à Medjugorje se sont décidés pour la vie sacerdotale ou religieuse. Je sais que pour beaucoup de personnes Medjugorje est une chose très importante» - dit Madame Maria. Frappée par les difficultés et par les souffrances causées par la guerre en BIH et en Croatie, elle a consacré beaucoup de temps à aider les réfugiées et les victimes. Elle a organisé une œuvre caritative afin de construire des maisons préfabriquées pour des réfugiés de Bosnie à Tasovici près de Capljina.

A Medjugorje, les journalistes ont aussi rencontré Danijela Sisgoreo-Morsan, une poète croate, musicienne et compositeur de chants religieux célèbres. Danijela s’est convertie en 1993 et depuis lors, elle a commencé à écrire et à composer des chants spirituels. Elle nous a parlé d’elle-même, de son travail et de son expérience à Medjugorje : « Venir à Medjugorje est toujours une belle expérience car c’est un lieu de prière, un lieu où le monde entier se rassemble pour prier. Quand quelqu’un vient en pèlerinage ici, c’est avec l’intention de prier afin que Dieu le transforme, le comble. Ici on expérimente vraiment une ouverture de cœur, jusqu’à dire « O Dieu, crée en moi un cœur pur !».

 

Source: © Information Centre "Mir" Medjugorje ( www.medjugorje.hr ^ )

 


Wap Home | Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN]

Powered by www.medjugorje.ws