Langue 

Commentaire du Message, 25. mai 2000


 

Message, 25. mai 2000
«Chers enfants, je me réjouis avec vous et, en ce temps de grâce, je vous invite à un renouveau spirituel. Priez, petits enfants, afin que l'Esprit Saint demeure en vous dans sa plénitude; alors vous pourrez témoigner dans la joie à tous ceux qui sont loin de la foi. En particulier, petits enfants, priez pour les dons de l'Esprit Saint afin que, dans un esprit d'amour, vous soyez chaque jour et en chaque situation plus proches de votre frère et que, dans la sagesse et l'amour, vous dépassiez chaque difficulté. Je suis avec vous et j'intercède pour chacun de vous devant Jésus. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

Je salue de tout coeur tous ceux qui essaient de suivre et de vivre les messages de Marie à Medjugorje. A nouveau, avant de réfléchir sur ce qu'elle nous a dit ce mois-ci, revenons en arrière et considérons ce qu'elle nous a dit dans son message d'avril. Là, elle nous a appelés à la conversion, elle nous a demandé de travailler plus à notre propre conversion et elle nous a reproché d'être trop soucieux des choses matérielles et pas assez des choses spirituelles. Elle nous a à nouveau demandé de prier jusqu'à ce que la prière devienne une joyeuse rencontre avec Dieu, en précisant que c'est la première condition pour découvrir le sens de la vie. Elle nous a aussi suggéré de commencer à contempler avec joie la vie éternelle. En ce qui concerne la conversion, on doit toujours répéter que quiconque d'entre nous entend le mot "conversion", doit y répondre de façon personnelle. Cela signifiera quelque chose de différent pour chaque personne, mais il y aura toujours des aspects de la conversion qui signifient la même chose pour chacun: c'est en effet par la conversion que nous sommes appelés à nous battre constamment et inlassablement contre le péché et contre tout ce qui est mal et, de la même manière, c'est par la conversion que nous sommes appelés à combattre pour tout ce qui est bien. Si quelqu'un dit que cela ne vaut pas la peine de se battre contre ce qui est mal ou pour tout ce qui est bien, il ouvre toutes les portes et les fenêtres de sa vie au mal et au péché; et le mal et le péché détruiront toute sa vie. Toute conversion est personnelle et, de la même manière, tout travail en vue de la conversion est vraiment personnel. Nous devrions prier pour la conversion des autres; Marie nous l'a dit dans plusieurs de ses messages. Cependant, elle nous dit que nous devrions aussi renouveler notre travail de conversion personnelle. Je crois que cette parole devrait toucher de façon particulière les prêtres, les parents, les enseignants et les catéchistes, parce qu'il nous arrive si facilement, quand nous sommes responsables d'autres personnes, que nous attendions leur conversion, alors que nous avons négligé de travailler à notre propre conversion.

C'est pourquoi il est si important que nous restions très conscients d'avoir continuellement besoin de travailler à notre propre conversion. Il est aussi possible de travailler à notre conversion quand personne d'autre ne veut se convertir. Il est aussi possible de prier quand personne d'autre ne veut prier. Il est possible de jeûner quand personne d'autre ne veut jeûner. Il est si important de nous souvenir de cela et cela correspond très bien à l'appel ou à l'avertissement, selon lequel nous sommes trop soucieux des choses matérielles et pas assez des choses spirituelles. Dans tout cela, il faut comprendre que nous devons chercher, trouver et garder un équilibre dans nos vies. Beaucoup de personnes, aujourd'hui, ont perdu cet équilibre dans leur vie et elles se préoccupent trop de ce qui est matériel. Marie, en tant que mère, nous enseigne et fait en sorte que nous travaillions à équilibrer nos vies, pour que cet équilibre entre dans nos vies. La prière, en tant que rencontre joyeuse avec Dieu, est possible. En effet, quand nous rencontrons une personne aimante, la joie entre toujours dans notre coeur et, comme nous savons que Dieu nous aime sans mesure, toute prière devrait devenir une joyeuse rencontre. Il ne nous reste qu'une chose à faire: il faut que nous priions pour obtenir cette grâce tous les jours. Quand on rencontre Dieu, on a découvert le but de la vie; c'est la raison pour laquelle chacun d'entre nous a un désir profond de paix, d'amour, de joie, de confiance, de sécurité, de lumière, le désir de trouver le chemin et la vérité. Tout cela, seul Dieu peut nous le donner et ainsi, ceux qui rencontrent Dieu, ont trouvé le sens de la vie. Beaucoup de personnes, aujourd'hui, restent sans joie et sans but dans la vie; et la raison de cela est claire: elles se sont distancées de Dieu. Ainsi, pour trouver le but de notre vie, il est nécessaire de nous tourner vers Dieu et de nous convertir à Dieu. Pour nous, il est également important de ne jamais oublier de méditer avec joie sur la vie éternelle. Quand quelqu'un dit "je crois", la vie éternelle est automatiquement incluse; mais beaucoup de personnes disant "je crois" agissent en fait comme si cette vie était l'unique vie et comme s'il n'y en avait pas d'autre. Dans différents ordres religieux de l'Église catholique, on pouvait se saluer entre frères en disant "memento mori", c'est-à-dire, "souviens-toi que tu mourras"; mais, pendant le temps pascal, cette salutation devenait "memento vivere", "souviens-toi que tu veux vivre". C'est notre vérité et notre réalité. Nous devrions être toujours conscients que nos vies sur terre passent, mais ce n'est pas une raison de paniquer. En effet, nous croyons et nous savons tous que nous sommes appelés à entrer dans la vie éternelle, dans la joie éternelle, dans la paix éternelle et dans l'amour éternel; et nous voulons faire tout ce qui est possible pour être dignes d'être appelés un jour à entrer dans cette vie éternelle; et nous devrions aussi prier pour cela.

Les apparitions quotidiennes de Marie continuent. Il y a déjà 18 ans et 11 mois qui se sont passés maintenant et, à présent, nous nous préparons à fêter le 19e anniversaire des apparitions. Les trois voyants, Vicka, Marija et Ivan, continuent à avoir leurs apparitions quotidiennes et, en ce moment, Vicka et Marija sont en Italie, alors qu'Ivan est ici avec sa famille. Ivan et Vicka rencontrent des pèlerins tous les jours et donnent leur témoignage. Mirjana et Jakov font parfois la même chose, mais moins souvent que les deux premiers. Marija est en Italie et elle viendra ici pour l'anniversaire des apparitions avec sa famille. Quant à Ivanka, elle vit complètement retirée avec sa famille.

Il y a beaucoup de pèlerins à Medjugorje. Juste en ce moment, il y a des Italiens, des Allemands, des Autrichiens, des Suisses, des Anglais, des Irlandais, des Américains, des Polonais, des

Tchèques, des Slovaques, des Russes, des Roumains et des Coréens, alors qu'il y a de plus en plus de monde venant du Liban et des pays d'Amérique du Sud. Medjugorje est plein de vie. Comme nous l'avons déjà mentionné, nous nous préparons maintenant à fêter le 19e anniversaire des Apparitions pour lequel nous attendons un très grand nombre de pèlerins. Le 24 juin, donc la veille de l'anniversaire lui-même, nous aurons notre marche traditionnelle pour la paix de Humac à Medjugorje. Avec le Saint-Sacrement, nous partons à 6 heures du matin du monastère franciscain d'Humac. Il faut compter entre 3 heures et demie et 4 heures de marche jusqu'à Medjugorje. Au fil des ans, de plus en plus de monde prend part à cette marche pour la paix et je vous invite tous à vous joindre à nous. Ensuite, le prochain événement sur notre calendrier est la Semaine des Prêtres qui commencera le 30 juin et durera jusqu'au 6 juillet. Beaucoup de prêtres seront ici pour se mettre à l'école de Marie, Reine de la Paix. J'invite tous les groupes de prière et aussi chacun d'entre vous à prier pour tous les prêtres. De plus, je vous demande de permettre si possible à vos prêtres de venir ici pour cette semaine qui a été préparée pour eux. L'année passée, 170 prêtres ont participé à cet événement et nous en attendons encore plus cette année. Les familles de Medjugorje offrent le logement: les prêtres peuvent être leurs hôtes. Tous les prêtres voulant venir devraient écrire au Bureau Paroissial et on les placera dans ces familles. Le plus important, cependant, c'est que nous priions tout d'abord pour les prêtres et plus spécialement pour ceux qui participeront à cette semaine particulière.

JE ME RÉJOUIS AVEC VOUS

Marie se réjouit et les voyants ont témoigné que Marie vient avec joie. Marie se réjouit, Marie est au Ciel où la joie éternelle nous attend et où il n'y pas de souffrance, pas même une ombre de souffrance. Marie a vécu sa vie de telle manière, qu'elle a pu entrer dans la joie éternelle; elle a beaucoup souffert pendant sa vie. Elle a fait l'expérience de la plus profonde des tristesses possibles, comme toute mère qui voit la mort de son propre enfant, puis tient son corps sans vie sur ses genoux et enfin le porte avec quelques amis jusqu'à sa tombe. Marie a vécu la tristesse et la souffrance dans la foi et dans l'amour; on le peut dire, car, grâce à cela, elle a pu entrer dans la paix, la joie et l'amour éternels. Marie dit...

JE ME RÉJOUIS AVEC VOUS

... et notre question consiste à savoir si nous nous réjouissons. Nous autres, les êtres humains, avons été créés de telle manière que l'on peut dire que nous avons été créés pour la joie. Nous voulons, nous recherchons et nous désirons ardemment la joie dans nos vies. Nous devons cependant distinguer entre la joie et la vraie joie. Cette dernière vient de Dieu, elle crée et signifie une condition dans nos âmes, qui nous permet de supporter en même temps la souffrance et la tristesse. Chaque personne désire ardemment la joie et il y a seulement deux chemins qui mènent à la joie: le chemin que Jésus nous montre et le chemin que le monde nous propose. Beaucoup de personnes prennent le chemin que le monde leur propose, mais c'est un chemin temporaire et très superficiel; il mène à des frivolités, comme celles données par exemple par la drogue ou l'alcool; mais à la fin, ces personnes sont tristes, désillusionnés, sans but dans leur vie et, surtout, elle ne réussissent pas à trouver la paix. La vraie joie, comme Jésus nous l'enseigne, vient de l'amour qui est prêt à se sacrifier pour les autres, c'est-à-dire à souffrir pour les autres. C'est pourquoi il est si important de suivre le message donné par Marie en avril, où elle nous dit de méditer avec joie sur la vie éternelle. Si nous le faisons, nous porterons notre croix, nous supporterons nos souffrances et nous accepterons même notre mort avec joie, parce que nous saurons que cette vie ne se termine pas ici, mais qu'elle continue dans la joie et l'amour éternels. C'est la raison de notre joie. C'est pourquoi Jésus dit: "Quand vous souffrez, quand on dit du mal de vous, quand on vous persécute, réjouissez-vous, car vos noms sont écrits dans le Livre de Vie". Nous pouvons aussi nous réjouir quand nous souffrons, parce que nous savons que, si nous souffrons, Dieu nous prendra dans la joie éternelle. En termes humains, nous pouvons dire que Marie se réjouit aussi parce qu'elle voit les nombreux fruits découlant de ses apparitions. Beaucoup de personnes ont recommencé à prier ici, beaucoup ont fait la découverte et l'expérience de la vraie paix et du véritable amour et enfin, par le Sacrement de la Confession, beaucoup de personnes ont trouvé la force de pardonner et de recommencer leurs vies sur de nouvelles bases avec les autres et avec Dieu. C'est une raison de se réjouir. Marie se réjouit de chaque famille qui prie et de chaque groupe de prière. Et ce sont aussi les raisons de notre propre joie.

JE VOUS INVITE À UN RENOUVEAU SPIRITUEL

Ici, nous pouvons penser à deux réalités: cette année du Jubilé est certainement un temps de grâce, un temps de réconciliation et de pardon, un temps d'indulgence; mais la seconde réalité, c'est le phénomène de Medjugorje, qui est un véritable temps de grâce pour toutes ces nombreuses personnes, qui ont recommencé ici leurs vies avec Dieu. Ce sont les deux raisons qui devraient nous faire penser à un renouveau spirituel. Chaque pèlerinage a le potentiel de devenir un renouveau spirituel et quand quelqu'un recommence à prier, à jeûner, à assister à la Sainte Messe, à aller se confesser et à commencer à faire de bonnes oeuvres basées sur sa Foi, alors on peut à chaque fois parler d'un renouveau spirituel dans sa vie. Cependant, il est aussi important de considérer très concrètement chaque pèlerinage, chaque rencontre d'un groupe de prière, chaque retraite comme un renouveau spirituel. J'invite aussi tous ceux qui essaient de suivre Marie à prendre très consciemment un jour par mois pour faire une retraite privée ou à suivre une retraite un peu plus longue tous les six mois ou une fois par année. D'une manière ou d'une autre, nous devrions choisir un temps spécifique, que nous consacrerions seulement à notre vie spirituelle. Cela nous aidera tous sur le chemin vers Jésus avec Marie.

PRIEZ, ... AFIN QUE L'ESPRIT SAINT DEMEURE EN VOUS DANS SA PLÉNITUDE

Dans ce message, on peut voir clairement que Marie accompagne aussi l'Année Liturgique. Bientôt, la première Neuvaine que l'Église a faite sera sur nous et cela veut donc dire Marie avec les Apôtres dans ce que l'on s'est mis à appeler la Pentecôte. Après l'Ascension de Jésus, Marie et les Apôtres étaient ensemble à Jérusalem, ils priaient et ils attendaient le Saint-Esprit. Le 50e jour, ils furent remplis de l'Esprit Saint et ils purent témoigner de la résurrection de Jésus à ceux qui étaient présents à Jérusalem; ce jour-même, beaucoup se firent baptiser et c'est donc là que l'Église commença de façon tout à fait concrète. C'est aussi pourquoi Marie nous demande de prier pour que l'Esprit Saint puisse venir demeurer en nous en plénitude...

ALORS VOUS POURREZ TÉMOIGNER DANS LA JOIE

... que Jésus est ressuscité et particulièrement...

À TOUS CEUX QUI SONT LOIN DE LA FOI

La plénitude de l'Esprit Saint sont vraiment l’œuvre et les dons de l'Esprit Saint. Avec saint Paul, nous verrons l’œuvre, la bonté, la miséricorde, l'espérance, l'amour et d'autres dons de l'Esprit Saint. Quand cette plénitude de l'Esprit Saint commence à demeurer en nous, nous devenons des hommes nouveaux et c'est cela le véritable renouveau spirituel. Marie veut surtout que nous portions témoignage à ceux qui sont loin de la Foi. Cet appel ou cette tâche que Marie nous donne rejoint l'intention pour laquelle elle prie avec Mirjana depuis le 2 août 1987, pour que tous ceux qui n'ont pas encore fait l'expérience de l'amour de Dieu la fasse. En fait, porter témoignage auprès de ceux qui sont encore loin de la Foi revient donc au même. Qui est loin de la Foi? Ceux qui sont baptisés, mais qui ne vivent pas leur Foi et qui sont donc loin d'assister à la Sainte Messe, de se confesser, de prendre du temps pour l'Adoration et de mener une vie sacramentelle avec amour. Ces personnes sont loin de la Foi. Nous ne pouvons les aider que si nous décidons radicalement de vivre notre propre Foi, et...

EN PARTICULIER, PETITS ENFANTS, PRIEZ POUR LES DONS DE L'ESPRIT SAINT AFIN QUE, DANS UN ESPRIT D'AMOUR

Cela deviendra très clair pour nous, si nous pensons à la 1re lettre aux Corinthiens, au chapitre 13, où saint Paul parle de l'amour. Alors, nous comprendrons que seul l'amour reste, alors que toutes les autres choses disparaissent. Et puis, nous devrions aussi penser à ce que Jésus dit à propos de l'amour: nous connaissons deux Commandements, d'aimer Dieu par dessus tout de tout notre cœur, de toute notre âme et avec toute notre vie, et d'aimer notre prochain comme nous-mêmes. Sans l'amour, nous sommes incapables d'être Chrétiens, incapables de prier, incapables de croire, incapables d'assister à la Sainte Messe et nous ne pouvons tout simplement pas vivre avec Dieu. Marie veut que...

VOUS SOYEZ CHAQUE JOUR ET EN CHAQUE SITUATION PLUS PROCHES DE VOTRE FRÈRE

... à travers cet amour qui ne peut être que le don de Dieu et la grâce de Dieu. Et c'est vraiment ce qui est décisif dans notre Foi. Il est nécessaire d'assister à la messe, de prier et de jeûner, mais, à travers cette vie sacramentelle, tout cela a aussi pour but particulier de nous ouvrir à l'amour et ainsi à nous rapprocher de Dieu aussi bien que de ceux qui sont autour de nous. Saint Jacques dit: "Montre-moi donc ta foi qui n'agit pas; moi, c'est par mes actes que je te montrerai ma foi" (Jacques 2, 18). La foi sans actes d'amour est vraiment une foi morte. Nous ne devons pas oublier que nous rencontrons Dieu dans la prière, dans les sacrements et dans la création, mais la rencontre particulière avec Dieu a vraiment lieu dans les rencontres aimantes avec d'autres personnes. Ce n'est que d'après cela que Jésus nous fait entrer dans Son Royaume des Cieux; si nous avons manqué d'amour pour les autres, nous ne pourrons pas y entrer. Chaque jour et dans chaque situation, nous devrions nous rapprocher de nos voisins et c'est pourquoi il faut vraiment nous demander si c'est réellement le cas. Ce ne serait pas assez si nous nous contentions de prier, d'aller à la messe, d'aller nous confesser et d'aller à l'Adoration, sans nous rapprocher en même temps de nos frères. Aussi, la question est très importante pour nous. Est-ce aussi comme ça avec nous? Ou y a-t-il quelque chose qui nous empêche de nous rapprocher des gens? Si nous avons de l'amour véritable pour Dieu, alors il ne devrait rien y avoir qui nous empêche de nous rapprocher des gens. Si nous avons des problèmes avec notre prochain, si on nous blesse, si on nous insulte et si on est injuste avec nous, ce sont autant d'opportunités offertes pour montrer la force de notre amour. Si les péchés des autres nous éloignent d'eux, cela signifie simplement que notre amour n'est pas encore assez fort et que nous devons simplement prier plus en demandant la grâce d'être capables d'aimer. Il n'est pas difficile d'admettre que nous manquons tous de l'amour qui nous rapproche des autres. Aussi, nous devons prier pour cela sans cesse et profondément.

ET QUE, DANS LA SAGESSE ET L'AMOUR, VOUS DÉPASSIEZ CHAQUE DIFFICULTÉ

Je crois que nous devons vraiment beaucoup prier pour ces deux dons, l'amour et la sagesse. Nous tous, nous devons prier continuellement en demandant ces deux dons, mais plus particulièrement ceux d'entre nous qui ont des responsabilités au sein de l'Église, le Pape, les Évêques, les prêtres, les enseignants, les parents et ceux qui guident les Communautés. Marie dit que c'est grâce à l'amour de Dieu et à la sagesse de Dieu que nous sommes capables de surmonter toutes les difficultés, spécialement les difficultés qui concernent notre enseignement: là, souvent, nous manquons de l'amour et de la sagesse nécessaires. Combien de fois avons-nous pris nos décisions non pas dans l'amour et la sagesse, mais bien plutôt dans notre colère, notre nervosité, notre agressivité, notre jalousie, notre égoïsme ou notre orgueil? Ou alors dans notre tendance à choisir la voie la plus facile? Si nous prenons nos décisions de cette manière, alors nous risquons de prendre de fausses décisions, qui peuvent aussi blesser les autre; et c'est de ces plaies que ce qui est négatif, que la résistance et la méfiance ressurgissent; et les péchés se multiplient de cette manière. Ce n'est que la sagesse venant de Dieu et l'amour capable de donner qui peuvent nous aider à surmonter ces difficultés dans nos décisions, dans l'éducation de ceux dont nous sommes responsables. En même temps, avant d'attendre quelque chose des autres ou de dire quelque chose aux autres, on doit faire très attention à tout contrôler dans la sagesse et dans l'amour. Quand on parle aujourd'hui de désobéissance et des nombreux autres problèmes au sein de la famille et de l'Église, ce n'est que le signe de ce que nous manquons de la sagesse et de l'amour de Dieu. Ce n'est que dans cette sagesse et dans cet amour que nous pouvons commencer à être renouvelés et à devenir de véritables témoins de l'amour en ces temps difficiles. Bien sûr, nous allons prier beaucoup pour recevoir ces dons de l'Esprit Saint, mais nous allons aussi demander de façon très directe le don de l'amour et le don de la sagesse. En ces temps qui sont difficiles, même s'il n'y a jamais eu de temps facile, nous devons faire particulièrement attention à construire nos vies d'après Dieu et Sa lumière. Et Marie, qui est le véritable siège de toute sagesse, nous aidera certainement en cela et elle nous accompagnera.

JE SUIS AVEC VOUS ET J'INTERCÈDE POUR CHACUN DE VOUS DEVANT JÉSUS

Nous sommes déjà en train de nous préparer au 19e anniversaire des apparitions et nous ne devons pas non plus oublier que le phénomène de Medjugorje ne peut pas être expliqué sans la présence spéciale de Marie parmi nous. On doit toujours parler de la "présence spéciale" de Marie parmi nous à cause de ses apparitions ici, parce qu'il est aussi vrai que Marie était présente ici avant même le début des apparitions. Il y a une statue, ici, dans l'église qui était déjà là avant que les apparitions ne commencent, mais le mouvement de prière dans son ensemble et le phénomène de Medjugorje dans son ensemble n'ont commencé très exactement que le 25 juin 1981. Ce phénomène n'a pas commencé grâce à un individu charismatique ou à un saint, mais cela a été plutôt comme une explosion, dès que les voyants ont commencé à nous dire qu'ils voyaient Marie. Depuis, beaucoup de personnes ont essayé d'expliquer les choses de différentes manières et sans Marie, mais leurs arguments sont toujours tombés à l'eau. C'est SEULEMENT à travers la présence spéciale de Marie ici, que l'on peut comprendre ce qui se passe à Medjugorje et pourquoi cela arrive. Nous devrions être reconnaissants de tout cela. Profitons maintenant du temps qui nous sépare du 19e anniversaire des apparitions en nous renouvelant spirituellement, en relisant peut-être tous les messages de Marie et en essayant à nouveau de les vivre dans nos familles, dans nos Communautés et dans nos groupes de prière. Nous devrions aussi être reconnaissants de ce que Marie nous parle comme une mère priante, comme notre intercesseur et notre médiatrice. Elle prie Jésus pour chacun d'entre nous; et c'est tout simplement cela qui devrait nous consoler et aussi nous donner la force sur notre chemin à travers ce temps dans ce monde tel qu'il est maintenant. Il est rempli de problèmes, de conflits, de tensions, de guerres et d'autres dangers, mais nous devons toujours garder l'espérance que tout cela tourne en bien, parce que Marie, notre puissant intercesseur auprès de Jésus, notre Sauveur, prie pour nous. Aussi, avec ces pensées et ce message, préparons-nous bien au 19e anniversaire des apparitions.

Prions.

Dieu notre Père et Dieu de Vie, Dieu de Paix, Dieu d'Amour, Dieu de Vérité, au nom de Ton fils Jésus, qui nous a donné Sa vie dans Son amour pour nous, et avec Marie, Mère de l'amour, siège de la vérité et Reine de la Paix, nous te le demandons: donne-nous la vraie joie et donne-nous le courage d'aimer et de souffrir avec amour, pour que notre joie puisse prendre naissance dans cette souffrance par amour, joie que personne ne pourra nous prendre. Nous Te le demandons, en ce temps de grâce, donne-nous, donne à la paroisse, aux voyants et à l'Église tout entière un véritable enseignement spirituel. Emplis-nous des dons de l'Esprit Saint pour que, dans la joie, nous puissions témoigner de Ton amour pour nous; nous Te Le demandons de manière particulière pour ceux qui sont loin de la Foi. Donne-leur la grâce de pouvoir Te reconnaître, de T'accepter, de T'aimer et de Te faire confiance. Donne aux non-croyants de faire l'expérience de Ton amour pour eux, pour qu'ils puissent se convertir à Toi. Père, donne-nous le don de l'amour; de la force de Ton Esprit, purifie nos cœurs, pour que nous puissions être proches de chacun de Tes souhaits et que nous puissions toujours nous en approcher davantage qu'avant. Arrache de nos cœurs tout ce qui nous éloigne de Toi et des autres. Nous Te présentons toutes les situations dans lesquelles, à travers nos péchés, nous avons éloigné d'autres personnes de Toi et nous Te demandons la guérison et le pardon. Nous Te prions aussi pour toutes les personnes que nous rencontrons: qu'à travers nous, elles puissent découvrir Ton amour. Donne-nous, ô Père, les dons de la sagesse et de l'amour pour que nous puissions reconnaître, accepter et faire Ta volonté. Donne cette sagesse et cet amour à tous les parents et à tous les enseignants, à tous ceux qui portent des responsabilités dans l'Église et dans le monde, pour que toutes les décisions soient prises dans Ton amour et dans Ta sagesse et qu'elles puissent ainsi servir toute l'humanité. Donne-nous les dons de l'amour et de la sagesse pour que nous soyons capables de combattre tous nos péchés et toutes nos mauvaises habitudes, pour que nous puissions Te rencontrer dans la prière, dans la liberté et dans l'amour, pour que nous puissions rencontrer tous les autres dans Ton Divin amour. Bénis et guéris tous ceux qui sont loin de Ta sagesse et de Ton amour, tous ceux qui se sont ouverts et ont suivi à la place la "sagesse" de ce monde et qui essaient de réaliser l'amour et la sagesse sans Toi. Illumine leurs cœurs et leurs âmes pour qu'ils puissent se convertir à Toi, pour que nous puissions, avec tous les autres, Te louer et T'adorer, pour que chaque genou se plie devant Toi et pour que, une fois que nous serons tous guidés par Ton amour et Ta sagesse, nous puissions entrer dans Ton Royaume Éternel d'Amour et de Paix. Amen.

Père Slavko Barbaric , Medjugorje, 28 mai 2000

Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 


Wap Home | Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN]

Powered by www.medjugorje.ws