Langue 

Commentaire du Message, 25. juillet 2000


 

Message, 25. juillet 2000
«Chers enfants, n'oubliez pas que vous êtes ici sur terre sur le chemin vers l'éternité et que votre demeure est dans les cieux. C'est pourquoi, petits enfants, soyez ouverts à l'amour de Dieu et abandonnez l'égoďsme et le péché. Que votre joie soit seulement dans la découverte de Dieu dans la prière quotidienne. C'est pourquoi, utilisez ce temps et priez, priez, priez; et Dieu est proche de vous dans la prière et à travers la prière. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

Je salue tous ceux qui entendent et qui essaient de suivre les messages de Marie. Tout d'abord, considérons à nouveau ce que Marie nous disait lors du 19e anniversaire des apparitions. Dans ce court message, elle nous a encore une fois rappelé de prier. Nous savons tous que Marie, dans ses messages, mentionne la prière plus que toute autre chose. Il n'y a aucun message où elle ne fasse pas mention de la prière. Le but des apparitions est la paix; c'est pourquoi, Marie s'est présentée comme la Reine de la Paix. Pourtant, elle parle surtout de la prière, parce que la prière, c'est-à-dire aussi la confession, la messe, l'adoration et le jeûne, est le moyen principal pour atteindre la vraie paix. Essayons de résumer tout cela en peu de points:

1. Marie veut que nous prenions le temps. Si quelqu'un ne prend pas le temps, tout le reste tombe à l'eau et n'a plus aucune signification. Rien ne peut se passer, si nous ne prenons pas le temps de prier. Si nous prétextons continuellement que nous n'avons pas le temps, alors nous ne disons tout simplement pas la vérité. Nous avons le temps. La clé pour avoir le temps, ce ne sont pas les heures de la journée, mais c'est l'amour. Celui qui aime a aussi le temps. Si quelqu'un se demande combien de temps il faut consacrer à la prière, la réponse se trouve dans le programme du soir, ici, à Medjugorje, donc environ trois heures. Peut-être qu'à la maison on ne peut pas prendre ces trois heures d'une traite, mais on peut sans aucun doute prendre du temps le matin, à midi et à nouveau le soir. En incluant dans ce temps la lecture de l'Écriture Sainte ou d'un autre livre religieux, on arrive facilement à trois heures de prière.

2. Marie veut que nous priions seuls, dans nos familles et dans nos groupes de prière. Tout cela commence toujours avec notre propre décision de prier. Même si personne d'autre sur la terre ne prie, on peut toujours décider de prier et commencer à prier. Celui qui commence à prier fera certainement aussi l'expérience que sa famille finira par se joindre à lui et puis que quelqu'un voudra lancer un groupe de prière. Il nous est souvent plus facile de lancer ou de trouver un groupe de prière, que de convaincre notre propre famille de se joindre à nous pour prier. Il en est ainsi, parce que les gens qui veulent prier vont dans les groupes de prière. Si quelqu'un décide de prier le chapelet ou de lire la Sainte Écriture avec un malade ou avec quelqu'un qui est seul, il a déjà fondé un groupe de prière.

3. Marie veut que nous changions notre motivation par rapport à la prière. Ainsi, beaucoup de gens ne prient que quand ils ont besoin de quelque chose et c'est du pur égotisme. Une telle prière ne dure jamais longtemps, car, si on n'obtient pas ce que l'on veut, on arrête de prier. Si nous n'obtenons pas ce que nous voulons, nous risquons d'arrêter de prier en croyant que Dieu, d'une manière ou d'une autre, ne répond pas à nos prières. Marie a dit dans un de ses messages: "Ne cherchez pas Dieu d'après vos besoins, mais par amour". Donc, si notre motivation intérieure de prier vient de notre amour de Dieu, si elle vient du fait que nous aimons être avec Lui, si nous aimons être avec Jésus et Marie dans la joie, dans la souffrance et dans la gloire en priant le rosaire, si nous aimons entendre la Parole de Dieu dans l'Écriture Sainte, si nous aimons être avec Jésus dans l'Eucharistie, alors une véritable motivation a pu se développer en nous. Une fois que cela est arrivé, tout le reste peut venir, et nous pouvons aussi prier en demandant tout ce que nous voulons et tout attendre de Dieu. Ce n'est que quand l'amour de Dieu nous pousse, que nous pouvons continuer à prier et que nous prions aussi constamment. Le fait que Marie prie avec Mirjana le 2 de chaque mois pour les non-croyants, c'est-à-dire pour tous ceux qui n'ont pas encore fait l'expérience de l'amour de Dieu, nous montre comment on peut résoudre le problème. Elle prie pour qu'ils fassent l'expérience de l'amour et ensuite, quand on a reçu cet amour, on peut aussi commencer à prier. Marie a prié pour que nous commencions à ouvrir nos cœurs et c'est la raison pour laquelle de si nombreuses personnes ont trouvé le chemin de la prière, ici, à Medjugorje. Ce commencement vient de l'expérience de l'amour.

4. Marie a souvent dit que nous devrions prier avec le cœur. Dès que nous prions par amour, la prière du cœur commence. Cependant, pour nous, si nous sommes au début, il est aussi important de savoir que l'aspect extérieur de cette prière du cœur est dans nos mains, alors que l'aspect intérieur ne l'est pas. Si nous entendons Marie nous appeler à prier avec le cœur et que, par amour, même si nous ne savons pas encore comment prier, nous décidons de prier le chapelet, de lire la Bible et d'aller à la messe tous les jours, alors, même si rien ne se passe en nous, nous avons déjà commencé à prier avec le cœur. Si nous faisons cela, alors l'aspect intérieur de la prière du cœur peut se mettre à grandir. On peut facilement comparer cela à la pousse d'une plante. Si quelqu'un me demande quand ma fleur va éclore, je dois admettre que ne le sais pas, mais j'ai fait tout ce qu'il fallait extérieurement et donc ma fleur va effectivement éclore. J'ai préparé le sol, j'ai planté la graine, j'ai arrosé, j'ai suivi ma plante tout au long de sa croissance et j'espère donc qu'un jour elle va fleurir et qu'elle va s'épanouir magnifiquement. C'est la même chose avec notre prière du cœur. Nous pouvons nous attacher aux besoins extérieurs, mais l'aspect intérieur est une croissance, dont seul Dieu peut s'occuper. Nous devons donc vraiment prier pour que nous fassions l'expérience de l'amour pour que la prière, comme Marie nous l'a enseignée ici, puisse aussi commencer. En fait, Marie veut tout simplement que nous ayons une bonne relation avec Dieu le Père à travers son Fils, Jésus Christ, et le Saint-Esprit.

5. Marie nous a aussi dit que ceux qui prient n'ont pas peur de l'avenir. Si nous commençons à prier comme Marie nous l'a demandé et de la façon que nous venons de présenter brièvement, la prière deviendra une rencontre avec Dieu, avec Dieu qui nous a créé, qui nous aime, qui sait tout de nous, même quand, comme Jésus dit, un petit cheveu tombe de nos têtes, et si nous avons complète confiance au Père, alors, certainement, toutes nos peurs nous quitteront. Nous ne serons plus peureux à cause notre passé, parce que nous saurons que Dieu est miséricordieux, et nous n'aurons pas non plus peur de l'avenir, parce que nous Lui confierons tout. En ce temps où de nombreuses personnes propagent vraiment la peur, nous devrions nous ouvrir d'autant plus à Dieu, afin qu'Il nous libère de toutes nos peurs, qu'Il nous donne la paix pour notre vie, pour que nous puissions ensuite étendre cette paix, que seul Dieu peut nous donner, à tous les autres. Nous ne devrions jamais oublier que la peur est presque toujours le résultat du péché, ou de notre propre péché, ou du péché de quelqu'un d'autre, ou du péché de notre entourage. Si nous laissons de côté la peur pathologique, nous pouvons vraiment dire, qu'à travers la prière, nous pouvons être libérés de toute peur, particulièrement dans les sacrements de la confession et de l'eucharistie, parce que c'est dans ces sacrements que l'on peut sentir la présence aimante de Dieu. Or, justement, la présence aimante est la présence qui nous libère de toutes nos peurs. C'est pourquoi Marie nous dit: "Je suis avec vous et je vous aime". Aussi, celui qui sait que Marie est avec lui et qu'elle l'aime a une raison supplémentaire de ne pas vivre dans la peur, mais bien plutôt dans la paix et la joie. Qu'il en soit donc ainsi.

En ce moment, Ivan est à la maison avec sa famille, Vicka est aussi ici, alors que Marija viendra pour le festival de la jeunesse. Ces trois voyants sont ceux auxquels la Vierge Marie continue à apparaître tous les jours. Quant à Mirjana, Jakov et Ivanka, ils sont aussi tous ici, à Medjugorje, avec leurs familles. Comme toujours, on peut dire qu'ils mènent une vie tout à fait normale. Ivan et Vicka sont ceux qui parlent le plus avec les pèlerins.

Ce mois-ci, depuis le 19e anniversaire des apparitions, nous avons eu beaucoup de pèlerins du monde entier, pas en très grand nombre, mais toujours de partout. Il faut mentionner de façon particulière la retraite des prêtres à l'école de Marie. Environ 300 prêtres de 30 pays y ont participé. Tout est bien allé et ces nombreux prêtres ont été très contents de tout le programme. À la fin, ces prêtres ont publié une déclaration, dans laquelle ils disent qu'ils veulent tous suivre Marie, la Mère du Grand Prêtre. Il est sans doute très important que tous les prêtres qui se sont joints à nous aient fait de bonnes expériences pour leurs propres vies, mais ils ont aussi touché les cœurs des pèlerins qui étaient ici en même temps. À la paroisse de Medjugorje, nous avons aussi eu un séminaire sur la Foi avec le Père James et Sœur Margarita, auquel environ 600 personnes ont participé; le dernier jour était ouvert à tout le monde et plusieurs milliers de personnes sont venues pour cela. Nous savons que de nombreuses grâces, y compris des guérisons intérieures et extérieures, y ont été reçues. Nous sommes tous très reconnaissants de toutes ces rencontres et nous recommandons spécialement aux prières des pèlerins le programme pour les prêtres, parce que nous savons tous combien il est important que les prêtres s'ouvrent et qu'ils acceptent entièrement les plans de Marie pour nous amener tous à Jésus, Jésus qui est le seul qui donne au monde la véritable paix. Nous nous préparons maintenant au festival de la jeunesse et je recommande à tous ceux qui lisent ces pages de prier pour tous ceux qui viendront ici avec leurs nécessités intérieures et aussi pour tous ceux qui nous assisteront pour que ce festival de prière soit une grande période de grâces. D'après ce que nous savons, nous devons nous attendre à un grand nombre de participants.

Ce mois-ci Marie nous appelle en disant:

N'OUBLIEZ PAS QUE VOUS ÊTES ICI SUR TERRE SUR LE CHEMIN VERS L'ÉTERNITÉ ET QUE VOTRE DEMEURE EST DANS LES CIEUX

C'est une vérité de nos vies que nous sommes des pèlerins, ici, sur la terre. Nous savons d'où nous venons: Dieu nous a créé par amour; et nous savons aussi où nous allons: nous nous rendons à notre demeure éternelle. Cette vie, ici sur la terre, n'est vraiment qu'une introduction et une préparation à la vie éternelle. C'est pourquoi il est important que nous restions sur ce chemin, que nous gardions de bonnes conditions sur ce chemin qui est Jésus Christ et les conditions sont ce que Jésus a dit de lui-même: "Je suis le chemin, la vérité, la lumière et la vie". Sans la lumière, nous ne pouvons pas voir, sans la vérité, nous prenons de faux chemins et sans la vie qu'Il nous donne, nous sommes morts. Pour notre chemin, ici, sur la terre, il est important que nous gardions la liberté intérieure et que nous ne soyons pas bloqués par quelque chose ou par quelqu'un. En effet, ici, on court le risque de se fermer et de s'attacher à soi-même ou à d'autres personnes, à des idéologies ou aux choses matérielles. Tout cela entrave notre chemin vers la maison éternelle. Si nous restons vraiment conscients que nous sommes sur ce chemin, que notre vie ici sur la terre se terminera un jour et que la mort n'est qu'une transition, alors il sera beaucoup plus simple de rester sur le bon chemin. Alors, il sera beaucoup plus simple de pardonner, d'aimer, d'être miséricordieux, d'être bon, parce que nous saurons que tout est transitoire; mais si nous oublions cela, alors nous nous perdrons à quelque part. Celui qui est haineux, égoïste, dépendant s'est déjà perdu et il ne peut pas continuer à marcher sur le bon chemin. C'est pourquoi aujourd'hui tant de gens sont vraiment vides à l'intérieur, qu'ils sont tristes ou découragés et qu'ils ne peuvent plus trouver un sens à leur vie: parce qu'ils ne veulent pas prendre le chemin que Jésus nous a montré. Quand Marie nous demande de jeûner, et de jeûner au pain et à l'eau, elle essaie de nous réveiller, de nous faire prendre conscience de notre situation et de nous aider à traverser ce pont. En effet, depuis des siècles et tout au long de l'histoire de l'Église, ce sont toujours les pèlerins qui pendant des semaines, des mois ou même des années passaient de ville en ville en tant que pèlerins. Les pèlerins sont ceux qui se rendent à des endroits où Dieu s'est montré et, autrefois, en pèlerinage, on ne pouvait prendre que de la nourriture qui se garde, c'est-à-dire du pain, et avec ce pain, on prenait aussi de l'eau. Aussi, quand nous entendons que nous devrions jeûner au pain et à l'eau deux jours par semaine, nous pouvons en déduire que, de cette manière, l'intention de Marie est de nous rendre plus libres pour que nous puissions nous comporter comme les pèlerins que nous sommes. En cette année du Jubilé et durant toutes ces années depuis le début des apparitions, le Pape a souvent dit que nous sommes tous des pèlerins et puis il a appelé tous les Chrétiens à visiter des lieux saints, particulièrement la Terre Sainte et Rome en cette année du Jubilé. Si l'on peut s'exprimer ainsi, Marie, en tant que celle qui vient chaque jour ici, à Medjugorje, est aussi un pèlerin et à travers son pèlerinage, elle a amené de nombreuses personnes a devenir des pèlerins; nous devons être à nouveau reconnaissants de ces 19 années et 1 mois de la présence de Marie ici, à Medjugorje, et du fait que, grâce à la présence de Marie, beaucoup de gens ont vraiment accepté ce chemin de pèlerinage, parce qu'ils ont accepté le chemin de notre Foi. Nous devons donc rester continuellement conscients de ce que notre demeure est au ciel. Ensuite, Marie dit:

C'EST POURQUOI ... SOYEZ OUVERTS À L'AMOUR DE DIEU ET ABANDONNEZ L'ÉGOÏSME ET LE PÉCHÉ

Si nous aimons vraiment Dieu, et si à cause de cela nous nous ouvrons vraiment à Son amour, c'est l'amour de Dieu qui nous conduira sur ce chemin. Marie prie pour que tous ceux qui ne connaissent pas encore l'amour de Dieu en fassent l'expérience. Quant à ceux qui connaissent l'amour de Dieu, poussés par leur grand désir de Dieu, ils prieront, ils jeûneront, ils iront à la messe et à l'adoration purement par amour. Comme Dieu nous aime, nous Le chercherons bien sûr de tout notre cœur. Regardons ce que nous dit saint Paul: il voudrait mourir pour être avec Jésus, mais si telle est la volonté de Dieu, il veut bien continuer à répandre le message de l'Évangile. Saint Paul, bien sûr, avait aussi fait des expériences particulières et c'est pourquoi il pouvait écrire que l’œil de l'homme ne peut pas voir, que l'oreille de l'homme ne peut pas entendre et que le cœur de l'homme ne peut absolument pas saisir ce que Dieu a préparé pour nous au ciel par amour pour nous. Une fois que nous aurons été touchés par l'amour de Dieu de cette manière, nous continuerons certainement à cheminer sans nous lasser avec Marie vers Jésus. Marie mentionne l'égoïsme et le péché en général, comme ce qui peut entraver notre chemin vers Jésus ou ce qui peut nous fermer à l'amour de Dieu. L'égoïsme, s'est d'être fermé à l'intérieur de soi-même, de dépendre seulement de soi-même et de se placer soi-même au milieu de toute chose avec son propre programme, avec ses propres pensées et sa propre volonté sans vouloir accepter le plan de Dieu pour l'humanité. Toute personne qui agit égoïstement s'est distancée et s'est arrachée du chemin qui mène à Dieu; aussi, un jour, elle se retrouvera dans une voie sans issue, dans un cul-de-sac, dans l'obscurité et finalement dans la mort. Le péché en soi nous distance des gens et de Dieu; si les gens restent seuls, c'est toujours le résultat du péché. Or, une des première caractéristiques de l'être humain, c'est que les gens ne vont jamais bien, quand ils sont seuls. Ainsi, Dieu est l'Emmanuel, Dieu avec nous, Dieu qui nous accompagne, Dieu qui est constamment avec nous et nous devrions donc être tous ouverts à Lui. Ensuite, Marie dit:

QUE VOTRE JOIE SOIT SEULEMENT DANS LA DÉCOUVERTE DE DIEU DANS LA PRIÈRE QUOTIDIENNE

Si nous rencontrons quelqu'un qui nous aime, alors nous serons joyeux, car la joie est toujours liée à l'amour. La joie est le fruit de l'Esprit Saint. Découvrir Dieu dans nos prières quotidiennes, c'est une grande tâche que Marie nous présente, mais Marie veut aussi que nous demandions à Dieu qu'Il nous donne la grâce de Le rencontrer dans la joie dans nos prières quotidiennes. Ici, nous pouvons aussi penser à quelque chose que nous trouvons dans l'amour, même si, d'une certaine manière, cela semble une contradiction. Quand on aime, on a vraiment deux sentiments contradictoires. Si nous aimons quelqu'un, alors nous sommes toujours près l'un de l'autre, même si nous sommes éloignés physiquement; dans nos sentiments et dans notre cœur, nous sommes proches de la personne que nous aimons et nous ne sommes jamais assez proches d'elle; et c'est pourquoi nous sommes aussi loin d'elle. C'est là que nous trouvons la contradiction: nous sommes près de la personne que nous aimons, mais nous nous sentons loin d'elle; nous sommes loin d'elle, mais nous nous sentons encore proches d'elle. Nous retrouvons particulièrement cela dans la vie des saints et des vrais mystiques: ils vivaient de l'intérieur cette tension qui les poussaient à aller de l'avant. Saint Paul écrit aussi à propos de ça, quand il dit que Jésus Christ l'a saisi, mais que lui-même est toujours tendu vers l'avant pour essayer de saisir le Christ. Ainsi, si saint Paul est saisi par l'amour du Christ, qu'est-ce saint Paul peut saisir d'autre? C'est justement l'amour du Christ qui l'avait saisi et qui était proche de lui; mais parce qu'il voulait justement s'en rapprocher toujours davantage, saint Paul se sentait toujours loin de lui. Nous devrions aussi prier pour l'obtention de cette grâce. Et puis, à la fin, Marie nous dit:

C'EST POURQUOI, UTILISEZ CE TEMPS ET PRIEZ, PRIEZ, PRIEZ; ET DIEU EST PROCHE DE VOUS DANS LA PRIÈRE ET À TRAVERS LA PRIÈRE

Dans les messages de Marie, nous avons constamment reçu des appels à la prière et ce triple appel à la prière n'est pas non plus le premier. Marie ne se lasse jamais de nous appeler à prier. Pour cette raison, nous devrions simplement continuer à prier, pour que nous acceptions la prière, que nous acceptions de prendre du temps pour la prière et que nous nous tournions constamment vers Dieu dans la prière, pour que nous puissions sentir Sa proximité dans la prière et à travers la prière. Il est particulièrement important que nous sentions cette présence de Dieu dans la Confession et l'Eucharistie. Nous sommes en plein été et beaucoup de gens, ici, sont en vacances; c'est là que nous devrions être plus conscients que d'habitude de la nécessité de la prière, c'est là que nous devrions essayer de prendre consciemment plus de temps pour Dieu. Et si nous faisons ainsi, n'oublions pas non plus que c'est un temps pour nous. Alors que je vous souhaite vraiment à tous de beaux jours de repos pendant vos vacances, je vous invite aussi tous à prier avec nous:

Père Éternel et Tout-Puissant, au nom de Ton Fils et avec Marie, nous voulons Te rendre grâces pour nos vies. Nous Te remercions aussi pour notre chemin ici, sur la terre, et nous Te prions de nous donner la force de rester sur Ton chemin, que nous acceptions Ton Fils, Jésus, comme notre chemin, notre vérité, notre lumière et notre vie, que nous soyons capables de trouver notre chemin à travers tout le brouillard, tous les problèmes et les difficultés et que nous avancions directement à grands pas vers notre demeure éternelle. Donne-nous la grâce, une fois que nous passerons le seuil de la mort, de rencontrer Ton amour et Ta miséricorde et que nous puissions Te saisir dans notre demeure. Éveille en nous un désir profond de Toi, oh Père, et un désir profond de Ton amour. Avec Ton Esprit Saint, ouvre grand nos cœurs à Ton amour; au nom de Ton Fils, nous rejetons l'égoïsme, le péché et tout ce qui nous empêche de cheminer vers Toi. Donne-nous un profond désir de Te découvrir constamment dans la prière, que cette prière soit pour nous joie de Te rencontrer comme le Père de Jésus-Christ. Par la joie de Ton amour, libère-nous de tout souci, de tout ce qui n'a pas de sens, de la tristesse, du découragement et de tous les autres sentiments négatifs, et donne-nous la force de pardonner et de demander pardon, pour que nous puissions rester fidèles sur le chemin qui nous mène vers Toi avec Marie. Donne-nous tous un esprit de prière renouvelé, pour que nous acceptions avec joie le triple appel à la prière de Ton humble servante, que nous le prenions au sérieux et que nous continuions fidèlement à prier. Bénis, oh Père, tous ceux qui prient, pour qu'ils puissent Te rencontrer. Bénis tous ceux qui ne prient plus et qui ont pris de mauvais chemins dans leurs vies, illumine-les et donne-leur Ton amour, ouvre leurs cœurs, afin qu'ils puissent revenir à Ton amour, afin qu'ils puissent à nouveau s'asseoir sur Tes genoux paternels. Nous Te prions aussi pour nos défunts qui sont morts à la guerre, à cause de la violence ou à la suite d'accidents, pour qu'ils puissent entrer dans Ta demeure, que Tu as préparée avec Ton Fils Jésus. Marie, aide-nous tous à rester fidèles, pour qu'un jour nous puissions tous vivre dans la paix et dans la joie avec Toi et tous les saints dans le ciel. Qu'il en soit ainsi. Amen.

Traduction de l'anglais : Père Philippe M. Schönenberger

Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 


Wap Home | Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN]

Powered by www.medjugorje.ws