Langue 

Commentaire du Message, 25. septembre 2000


 
«Chers enfants, aujourd'hui je vous invite à vous ouvrir à la prière. Que la prière devienne joie pour vous. Renouvelez la prière dans vos familles et créez des groupes de prières, ainsi vous ferez l'expérience de la joie dans la prière et la communion. Tous ceux qui prient et sont membres de groupes de prières sont ouverts à la volonté de Dieu dans leur cœur et témoignent joyeusement de l'amour de Dieu. Je suis avec vous, je vous porte tous dans mon cœur et vous bénis de ma bénédiction maternelle. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

Je salue à nouveau tous ceux qui veulent suivre les messages de Marie. Je souhaite vraiment que nous puissions tous comprendre et accepter tout ce que Marie attend de nous. Cependant, nous devrions tout d'abord repenser à ce que Marie nous a dit en août. Ce message était un peu différent des autres, parce que Marie nous y donne un résumé de sa présence ici, à Medjugorje. Elle nous dit qu'elle désire partager sa joie avec nous et elle nous donne même la raison de sa joie: que de nombreuses personnes se sont rapprochées d'elle et qu'elles portent dans leurs cœurs le triomphe de son Cœur Immaculé. Marie nous remercie et elle nous encourage à travailler davantage pour Dieu et pour son Royaume, avec amour et la force de l'Esprit Saint. Et puis, elle nous assure de sa présence et elle nous donne sa bénédiction maternelle. Nous tous, nous souhaitons connaître la joie et vivre dans la joie, parce que nous sommes créés de telle manière que nous avons toujours un profond désir de joie. Afin de comprendre ce que Marie veut dire quand elle exprime sa joie et qu'elle nous dit qu'elle désire la partager avec nous, il faut donc que nous comprenions quelle est la joie dont elle fait mention. Ici, il s'agit de la joie dont Jésus parle dans l'Évangile. Même si nous souffrons, même si nous n'allons pas bien, même si nous sommes tués à cause de Jésus, nous devrions nous réjouir, parce que nos noms sont déjà inscrits au Ciel. Aussi, pour accepter cette joie et pour la partager avec Marie, nous devons profondément croire à la vie éternelle, une vie éternelle de joie, d'amour et de paix. Nous devrions aussi voir toute notre vie à la lumière de cette vie éternelle. Il faut que nous priions pour obtenir cette grâce et que nous y croyions profondément. Cependant, il nous arrive encore si facilement de dire "Oui, je crois", alors qu'en même temps nous ne comptons pas vraiment sur la vie éternelle. Alors, nous restons attachés à ce temps et à cet espace et notre âme humaine peut être suffoquée. Or, nous ne sommes pas capables de tromper nos âmes. Cela signifie que nous ne pouvons pas remplir notre âme avec d'autres choses et, en même temps, nous attendre à ce qu'elle reste tranquille, joyeuse et dans la paix. Les joies de ce monde sont de courte durée et on tend à les chercher de plus en plus. Pourtant, l'unique réponse, c'est de s'ouvrir à l'amour éternel, à la joie éternelle et à l'éternelle paix. Une autre condition, c'est de quitter tout péché et tout égoïsme, comme Marie nous le disait dans son message de juillet, et cela veut dire que nous-mêmes, nous devons nous distancer de la jalousie, de l'envie, de toutes les autres mauvaises habitudes, de toutes les tendances mauvaises que nous pouvons avoir et que nous devons en être libérés pour être capables de recevoir la joie que Marie veut partager avec nous.

L'égoïsme, cela signifie que l'on est attaché à sa propre personne, qu'on se met au centre de sa propre vie et que l'on réalise tout ce que l'on fait par rapport à soi-même. Les égoïstes attendent de Dieu et de tous ceux qui les entourent qu'ils les servent; ils deviennent eux-mêmes la mesure de toute chose. Si quelqu'un vit de cette manière, il ne faut pas grand chose pour qu'il entre en conflit sévère avec Dieu et avec les autres, parce que ni Dieu ni ceux qui entourent cette personne égoïste ne veulent faire et ne sont capables de faire exactement ce que l'égoïste veut qu'ils fassent. Alors, son cœur devient triste, agressif, nerveux, vide et toujours prêt à juger; et c'est par ses jugements que l'égoïste lui-même est jugé. Souvent, nous disons que quelqu'un est mauvais, que c'est une mauvaise personne, alors que nous devrions plutôt dire: je suis égoïste, c'est pour cela que je dis que cette personne est mauvaise. Alors, nous avons le choix: soit nous décidons de nous battre contre nous-mêmes, contre nos propres mauvaises habitudes et nous prenons une décision en faveur de notre prochain, pour Dieu, avec le désir de vivre en paix avec Dieu et avec notre prochain; soit nous décidons de nous battre éternellement avec notre prochain et avec Dieu, et nous serons tristes, nous resterons bloqués dans une chaîne sans fin de mal, de sentiments négatifs, de blessures que nous infligerons et que nous recevrons. Ceux qui décident de combattre leur égoïsme et leurs propres péchés ont déjà commencé à réaliser le Triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Notre Mère du ciel voit qu'il y en a beaucoup et c'est pourquoi elle se réjouit. Nous espérons que tous ceux qui entendent et méditent ce message porteront quotidiennement ce triomphe de Marie dans leurs cœurs. Ainsi, un jour, nous pourrons tous accéder au triomphe éternel. Marie nous remercie; cela signifie qu'elle voit ce qu'il y a de bon en nous et qu'elle l'exprime aussi. Ensuite, elle nous encourage à faire encore plus pour Dieu et pour Son Royaume. Pour nous, cela signifie que si nous voyons le bien dans les autres et en nous-mêmes et que nous commençons à collaborer avec le bien, alors, partout, le bien prendra de plus en plus de place et il grandira, parce que nous travaillerons de plus en plus pour Dieu et notre prochain. Il y a quelque chose de bon en chacun et c'est pourquoi nous pouvons toujours travailler davantage pour Dieu et pour Son Royaume. Mais, si nous ne voyons que ce qui est mauvais, si, à cause de cela, nous agissons de façon négative et nous rejetons notre prochain, alors, nous rejetons aussi le Créateur de tout ce qui est bon. Marie ne veut pas que nous fermions les yeux devant tout ce qui est mauvais; elle veut plutôt que nous ouvrions les yeux sur tout ce qui est bon et que nous nous décidions vraiment pour le bien. Ce n'est que de cette manière que nous pourrons entrer dans le 3e millénaire avec Jésus et Marie. Ne nous lassons jamais de combattre tout ce qui est mauvais et de nous battre pour tout ce qui est bon, parce que nous sommes tous les enfants de Marie et parce que, en même temps, nous sommes à son école. Marie est LA femme à l'enfant à propos de laquelle Dieu, après le premier péché, a dit qu'elle serait celle qui conduirait le combat contre le serpent, contre le mal. C'est pourquoi il ne nous reste rien d'autre à faire que de nous décider à notre tour, avec la force de l'Esprit Saint, pour le bien et nous devons donc nous battre sans nous lasser pour le bien. Marie est avec nous et sans sa présence spéciale ici, nous sommes incapables d'expliquer Medjugorje, sans son intercession et ses prières, il est complètement impossible de comprendre Medjugorje. À travers la présence spéciale de Marie ici, Medjugorje est devenu un grand cadeau pour nous et pour le monde entier; et, par ce grand cadeau, Dieu veut vraiment nous préparer au 3e millénaire. Et puis, Marie nous donne sa bénédiction maternelle et cela signifie que Marie en tant que notre mère, notre enseignante et notre intercesseur est elle-même une bénédiction pour nous. Marie ne veut pas simplement que nous soyons bénis par une formule, mais bien plutôt que nous devenions aussi une bénédiction pour les autres.

En ce moment, Vicka est ici et elle est celle qui parle le plus avec les pèlerins. Mirjana et Jakov sont aussi ici. Après tant d'années de silence, Ivanka a recommencé il y a peu à rencontrer des pèlerins. À la fin de ses apparitions quotidiennes en mai 1985, elle avait pris la décision de se retirer dans le silence, mais maintenant elle recommence lentement à donner son témoignage au pèlerins. Marija est en Italie avec sa famille. Ivan est aux États-Unis avec sa famille.

Ce mois-ci, nous avons eu un nombre énorme de pèlerins. En ce moment, il y a environ 800 pèlerins de langue espagnole, parce que la 4e Conférence des Centres de la Paix hispanophones a lieu ici avec des représentants d'environ 20 pays. Ils ont commencé cette Conférence le 23 septembre et elle continuera jusqu'au 26 septembre. Les Franciscains, ainsi que quelques-uns des voyants donnent des causeries. Dans l'ensemble, tous ces gens donnent un magnifique témoignage de leur activité. La Conférence est organisée par Luis Siman, qui a commencé son chemin avec Marie vers Jésus ici, à Medjugorje, et qui est resté très actif depuis lors. En ce moment, il y a aussi environ 700 pèlerins de la république tchèque, ainsi que quelques-uns de Slovaquie, de Roumanie, de Russie, il y a beaucoup d'Italiens, beaucoup de pèlerins de langue anglaise et aussi des groupes du Liban, du Brésil, de la Corée et de l'Australie. Ainsi, on peut vraiment dire que Medjugorje est plein de pèlerins. Il y a une très bonne atmosphère et nous rendons grâce à Dieu de tout ce que ces nombreuses personnes reçoivent de Lui par l'intercession de Marie.

AUJOURD'HUI JE VOUS INVITE À VOUS OUVRIR À LA PRIÈRE. QUE LA PRIÈRE DEVIENNE JOIE POUR VOUS.

Nous sommes déjà habitués à de tels appels concernant la prière, parce qu'ils sont faits si souvent. Ici, il faut seulement dire une fois de plus que la prière ne peut devenir joie qu'à une seule condition: que nous ayons un véritable amour de Dieu dans nos cœurs. C'est pourquoi il est si important de ne pas oublier de prier avec Marie le 2 de chaque mois et aussi tous les jours en demandant de faire l'expérience de l'amour de Dieu. En effet, nous savons que quand nous rencontrons quelqu'un qui nous aime et que nous aimons aussi, notre cœur s'ouvre et cela nous donne de la joie. C'est aussi le cas quand nous souffrons: si une personne que nous aimons vient nous trouver, il y a de la joie dans notre cœur. Il faut donc que cela soit ainsi, et même plus pour ce qui concerne Dieu. Dieu nous aime sans se lasser et sans mesure; aussi, quand Il vient nous trouver, il y a de la joie véritable dans nos cœurs. C'est vraiment triste de ne pas éprouver cette joie. Dieu nous aime sans se lasser et sans mesure; aussi, toute prière devrait devenir joie. Il est vrai que beaucoup de Chrétiens n'ont pas fait l'expérience de cette joie et c'est pourquoi ils ne prient pas ou seulement très peu et très rapidement. Une telle prière ne peut jamais donner de la joie, bien sûr, parce que pour toute vraie rencontre, on a besoin de temps. En même temps, nous ne devrions pas attendre cette joie pour commencer à prier, mais nous devrions plutôt nous décider immédiatement à prier; ainsi, l'amour de Dieu sera bientôt là et aussi, avec lui, la joie.

RENOUVELEZ LA PRIÈRE DANS VOS FAMILLES

En tout premier, cela signifie à nouveau que chaque personne devrait prier. Même si personne d'autre ne décide de prier, chacun de nous peut encore prier tout seul. C'est le début de toute prière. Il ne faut pas simplement attendre les autres pour commencer à prier nous-mêmes. À l'école de Marie, chacun décide pour lui-même et quand cela devient logique de prier, alors on peut faire le pas suivant: on en arrive à la prière communautaire. De la même manière, le premier groupe de prière est celui qui prend naissance dans la famille. Cela signifie que les parents vont prier avec les enfants et les enfants avec les parents. En entendant ce message de septembre, nous en venons automatiquement à penser au mois d'octobre, qui est le mois de Marie, le mois du rosaire. De plus, ici, à Medjugorje, chaque jour est un jour marial et chaque mois un mois de Marie, car cela fait maintenant 19 ans et 3 mois que nous prions tous les jours le rosaire entier à l'église. Cependant, il est aussi important que la prière fasse son entrée dans les familles. J'espère vraiment que tous les pèlerins vont recommencer à organiser la prière dans leurs familles à la maison. La prière pour la paix, l'amour et la réconciliation dans les familles est absolument nécessaire. Si la famille doit vraiment être une famille chrétienne, alors les membres de la famille diront le chapelet ensemble et ils liront aussi la Sainte Écriture ensemble. C'est tellement beau, quand toute une famille fait l'expérience de l'amour de Dieu et commence à comprendre la Parole de Dieu. Sans la prière, les enfants ne seront jamais capables de grandir dans la foi. C'est là la grande responsabilité des parents: d'être capables de trouver la bonne place pour la prière dans leurs familles. Nous savons tous combien il peut être difficile de trouver ce temps; nous connaissons aussi tous trop bien toutes les excuses pour ne pas trouver ce temps de prière commune: le travail des parents, le stress continuel et, de plus en plus, la télé; il y a encore bien d'autres excuses, mais ce ne sont jamais de bonnes raisons pour ne pas prendre le temps de prier. En réalité, il y a seulement une raison pour laquelle on ne prie pas dans les familles: c'est le manque d'amour de Dieu dans les cœurs, c'est le manque de foi. Nous rendons grâce à Dieu de toutes les familles qui ont déjà recommencé à prier ensemble grâce à la présence de Marie et à ses messages, ici, à Medjugorje. La prière doit être présente dans toutes les familles qui veulent être des familles chrétiennes. Si la prière familiale se limite à la messe du dimanche, même si la messe est une bonne chose, cela reste très insuffisant. Beaucoup de Chrétiens se rendent à la messe le dimanche, mais n'y prient pas vraiment; c'est pourquoi la messe reste une simple habitude, qui n'est bien sûr pas mauvaise, puisqu'il est bon d'aller à la messe, mais, en même temps, elle ne portera jamais de fruits véritables, parce qu'il ne faut pas se contenter d'aller à la messe, il faut aussi s'y préparer par la prière. Aussi, prions pour que les familles soient remplies de l'amour de Dieu pour qu'elles recommencent à prier en famille. Les familles qui ont de petits enfants peuvent prier, même si les petits ne peuvent pas rester tranquilles pendant tout un chapelet; les petits enfants sont encore capables de rester tranquilles un petit moment. On peut exiger des petits enfants qu'ils restent tranquilles un petit moment, puis on peut les laisser jouer avec quelque chose: les enfants prendront déjà conscience que l'on est en train de prier ou de lire la Sainte Écriture. Cette expérience est très importante pour les petits enfants. Il ne faut jamais se contenter de dire que les petits enfants ne comprennent pas, parce qu'ils comprennent très, très bien ce qui se passe, quand leurs parents et leurs frères et sœurs plus âgés sont réunis dans la paix pour prier. Aussi, là encore, il faut simplement commencer à prier et le reste de la famille finira par s'ouvrir aussi à la prière. L'appel de Marie continue...

CRÉEZ DES GROUPES DE PRIÈRE

Notre premier groupe de prière, qui est celui que nous appelons aujourd'hui le groupe d'Ivan et auquel les autres voyants participent de temps en temps, a été créé le 4 juillet 1982. Ensuite, il y a le groupe de Jelena, qui a été fondé à la demande de Marie et guidé par la voix intérieure de Jelena. Le groupe d'Ivan se réunit deux fois par mois dans la montagne, mais aussi parfois dans les maisons des membres du groupe, là où Marie leur a enseigné comment prier. Le groupe de Jelena se réunissait de temps en temps au presbytère et maintenant il continue à se donner rendez-vous chaque mardi soir au même endroit. Ces deux groupes ont sans doute donné l'idée à de nombreux pèlerins de faire la même chose à la maison. De cette manière, ils en sont arrivés à comprendre ce que signifiait l'appel de Marie. Nous savons aujourd'hui que l'on a suivi cet exemple partout dans le monde, parce que, le plus souvent, ce sont des pèlerins de Medjugorje qui ont lancé de tels groupes. Il est très important que l'on se lance tout simplement. Nous savons combien de groupes, qui avaient simplement commencé avec la prière du chapelet, en sont arrivés maintenant à organiser aussi des heures d'Adoration; dans certains cas, ils ont même réussi à toucher d'autres paroisses, où ils ont convaincu d'autres personnes de relancer l'Adoration, alors que celle-ci avait été abandonnée depuis des années, pour quelque raison inconnue. Or, on peut voir beaucoup de fruits évidents de ces groupes, comme par exemple des appels au sacerdoce ou aussi d'autres charismes. En fait, il est très simple de créer un groupe de prière. À la base de la fondation d'un groupe de prière, il suffit qu'une seule personne se décide à prier et qu'elle cherche juste une autre personne pour se joindre à elle. Je répète toujours qu'il ne faut pas dire que les autres ne veulent pas prier. Si nous avons décidé de créer un groupe de prière, essayons plutôt de demander tout autour de nous pour voir si d'autres veulent se joindre à nous dans cette décision. Si il s'avère que les bien-portants parmi nous n'ont pas envie de se joindre à ce groupe de prière, alors il faut que nous allions auprès des personnes âgées ou des malades et que nous leur demandions si nous pouvons leur rendre visite peut-être une fois par semaine pour prier le chapelet avec elles. Je peux très bien m'imaginer que les personnes âgées ou malades seront très heureuses d'avoir une telle visite et qu'elles nous demanderont peut-être même de prier tous les jours avec elles. Jésus dit que "là où deux ou trois se réunissent en mon nom, je suis au milieu d'eux". Et aujourd'hui, les si nombreux groupes de prière qui se basent sur les messages de Medjugorje touchent le monde entier comme une chaîne; avec Marie, nous prions pour que le programme que Dieu a confié à notre Mère du ciel deviennent réalité, que de manière particulière la paix entre dans tous les cœurs et qu'ainsi la paix s'étende au monde entier. Sans la prière, cela ne sera jamais le cas. Puis, Marie dit...

AINSI VOUS FEREZ L'EXPÉRIENCE DE LA JOIE DANS LA PRIÈRE ET LA COMMUNION

La prière est, avant tout, entre autres bien sûr, un langage; et, comme pour tout autre langage, on ne peut l'apprendre que si on le pratique avec d'autres. Aussi, il est important de ne pas se limiter à prier le chapelet ou à lire la Sainte Écriture dans le groupe de prière; il faut aussi parler ouvertement de nos expériences avec Dieu dans nos prières, il faut aussi parler des difficultés que l'on peut rencontrer. Quand cette confiance s'est installée, quand on arrive à parler ouvertement de ce qui se passe dans nos cœurs, alors on peut aussi faire l'expérience de la joie et de la communion. C'est dans une atmosphère de ce type que les charismes pourront grandir. Les groupes de prière sont nécessaires pour que nous apprenions comment prier, mais ils sont aussi l'assurance que nous resterons sur le bon chemin. Il est aussi très important qu'un prêtre soit là ou que, tout au moins, il sache de temps en temps ce qui se passe. Ainsi, les membres du groupe et le groupe lui-même en tant que tel auront la protection nécessaire de l'autorité de l'Église et ils sauront rester sur le bon chemin. C'est pourquoi Marie dit que...

TOUS CEUX QUI PRIENT ET SONT MEMBRES DE GROUPES DE PRIÈRE SONT OUVERTS À LA VOLONTÉ DE DIEU DANS LEURS COEURS ET TÉMOIGNENT JOYEUSEMENT DE L'AMOUR DE DIEU

C'est exactement par cet échange d'expériences que nous en arriverons à comprendre comment les autres s'ouvrent à la volonté de Dieu. De cette manière, ils comprendront eux-mêmes aussi plus facilement quelle est la volonté de Dieu pour eux. C'est intéressant de constater que nous voyons et nous comprenons tous plus facilement ce qu'est la volonté de Dieu pour les autres que pour nous-mêmes. Cependant, les autres peuvent nous aider par leurs propres expériences. De cette manière, notre foi peut grandir, aussi bien que notre confiance en Dieu, en Sa volonté et notre confiance aux autres. En effet, de façon consciente ou non, les personnes qui craignent la volonté de Dieu ou qui ne Lui font pas confiance rendent souvent Dieu responsable de leurs problèmes ou de leurs échecs ou alors, si elles souffrent, elles disent que cela doit être la volonté de Dieu. Or, il faut que nous soyons au clair: Dieu ne veut rien d'autre que nous soyons heureux et en paix, il veut que toute chose finisse par se tourner en bien. Aussi, parler de cela avec d'autres, cela signifie que l'on devient plus sûr et que l'on s'ouvre donc plus facilement à la volonté de Dieu. Une fois que nous aurons été touchés de cette manière par l'amour de Dieu pour nous, nous témoignerons joyeusement de cet amour de Dieu pour nous. Le témoignage que Jésus attend de tous les Chrétiens, quand Il dit par exemple que nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde, ce témoignage, nous ne pouvons le donner que si nous avons tout d'abord reçu ce sel et cette lumière de Jésus. Nous ne deviendrons le sel de la terre que si nous recevons d'abord cet amour de Jésus. Une fois que nous porterons l'amour de Dieu pour nous dans nos cœurs, rien ni personne ne pourra nous empêcher de témoigner de l'amour de Dieu aux autres avec joie, et plus particulièrement dans le monde tel qu'il est aujourd'hui, où tant de personnes ont perdu le sens de leurs vies, sont tristes et agitées, parce qu'elles sont très loin d'avoir éprouvé l'amour de Dieu pour elles. Medjugorje a vraiment aidé de très nombreuses personnes à devenir de joyeux témoins de l'amour de Dieu, et nous devons en être extrêmement reconnaissants. De plus en plus de personnes viennent ici tout le temps, tout simplement parce qu'une fois qu'on a finalement senti que quelque chose de réel arrive à quelque part, on devient facilement un pèlerin, c'est-à-dire une personne qui cherche Dieu dans d'autres personnes qui ont des charismes particuliers ou en des lieux où Dieu s'est montré de manière particulière. Seul l'amour de Dieu, qui trouve place dans nos cœurs, peut sauver ce monde. Or, comme le dit saint Paul, cet amour, qui est aussi courageux et créatif, montrera à ceux qui le portent dans leurs cœurs comment ils seront capables d'aider ce monde, comment ils seront capables d'aider ceux qui doivent encore faire l'expérience de l'amour de Dieu. C'est bien sûr l'intention de Marie et c'est le seul vrai but de ses apparitions, ici, à Medjugorje. Marie dit encore...

JE SUIS AVEC VOUS, JE VOUS PORTE TOUS DANS MON COEUR

Et nous avons déjà parlé de cela. Je le répète à nouveau rapidement, on ne peut expliquer intelligemment Medjugorje sans accepter la présence de Marie ici. Nous avons aussi déjà parlé de la bénédiction de Marie...

ET JE VOUS BÉNIS DE MA BÉNÉDICTION MATERNELLE

Tout ce que fait Marie, toutes ses activités comme mère et comme enseignante sont une bénédiction pour nous. Aussi, c'est elle qui, dans tous ses aspects, est une vraie bénédiction pour nous. Quand Marie nous bénit, elle ne fait donc pas que nous répéter une simple expression; grâce aux paroles de Marie, par notre conversion et notre nouvelle manière de nous comporter, nous devrions apprendre comment devenir une véritable bénédiction pour ceux qui nous entourent. Après tout, c'est vraiment une bénédiction pour nous quand nous rencontrons un véritable Chrétien, une personne qui est donc claire et honnête. Comme c'est aussi une joie pour des parents, quand ils savent que leurs propres enfants rencontrent d'autres bons enfants chrétiens, qui les aident donc à cheminer sur leurs chemins respectifs. Quand Marie nous dit qu'elle nous porte tous dans son cœur, c'est une expression particulière de son amour pour nous et de son accueil pour nous. Sur un plan humain, si nous disons que quelqu'un est dans notre cœur ou que nous le prenons dans notre cœur et, comme dit une chanson, que nous en avons perdu la clé, cela signifie la même chose, c'est-à-dire que cette personne restera pour toujours dans notre cœur. Il n'y a vraiment pas grand chose à dire sur ce point. Il faut simplement accepter, se réjouir et croire que Marie nous porte tous dans son cœur et il faut que nous fassions tout notre possible pour rester dans son cœur. Marie nous dirait sans doute aussi qu'elle a perdu la clé de son cœur, que nous resterons pour toujours dans son cœur, parce que, comme elle est notre mère, elle nous aimera toujours, même si, momentanément, pour une raison ou pour une autre, nous pouvons être faibles ou orgueilleux, nous pouvons être un peu loin d'elle. Marie sera toujours très proche de nous. Ainsi, nous devons tous être très reconnaissants de tout ce que Marie est pour nous, de tout ce qu'elle nous dit, de tout de qu'elle fait pour nous et c'est pour tout cela aussi que nous voulons prier...

Dieu notre Père, au nom de Ton Fils Jésus qui a prié et qui a enseigné à Ses Apôtres à prier, nous Te prions avec Marie, Ta servante la plus humble et notre intercesseur le plus puissant: remplis nos cœurs d'amour pour que nous puissions ouvrir nos cœurs à la prière et que la prière puisse devenir une joyeuse rencontre avec Toi. Père, nous Te le demandons au nom de Ton Fils et avec Marie: apprends-nous à prier, apprends à nos parents à prier, apprends à nos familles à prier, apprends aux groupes de prière à prier; ainsi, nous qui prions, nous pourrons saisir que nous sommes Tes enfants; ainsi, dans la communion, nous éprouverons la joie d'être des frères et sœurs; ainsi, nous Te rencontrerons dans la prière, Père; ainsi, nous pourrons comprendre que Tu es notre Père et nous pourrons rencontrer toutes les autres personnes comme des frères et des sœurs; alors, dans la communion, nous ferons l'expérience de la famille que nous formons tous. Par l'Esprit-Saint, révèle, ô Père, Ta sainte volonté à tous Tes enfants, afin que nous devenions tous de joyeux témoins de Ton amour dans ce monde. Nous prions pour tous ceux qui sont baptisés, mais qui ne prient plus, et pour tous ceux qui prient, mais qui ne Te rencontrent pas, qui ne rencontrent pas leur prochain, pour que leurs cœurs s'ouvrent à Ton amour. Nous Te le demandons, ô Père: libère ce monde, libère chaque personne, libère chaque famille de tout ce qui est mauvais et donne Ta paix au monde entier. Marie, nous Te remercions de Ta présence ici, à Medjugorje, nous te remercions de ta bénédiction maternelle et nous te remercions de façon particulière de porter chacun d'entre nous dans ton Cœur Immaculé. Bénis-nous, ô Marie, bénis chacun d'entre nous, chaque famille, chaque groupe de prière et le monde entier, aide-nous et enseigne-nous, afin que nous puissions rester avec toi sur le bon chemin jusqu'à ce que chacun de nous rencontre Jésus. De cette manière, prépare chacun d'entre nous à entrer dans le 3e millénaire avec toi et avec ton Fils Jésus, aide-nous à rester constamment avec toi pour témoigner aux autres de l'amour de Dieu pour nous. Nous prions pour tous ceux qui souffrent en ce moment, pour ceux qui sont sans joie ou qui sont seuls, nous te prions donc pour ceux qui se sont fermés à Dieu, à Son amour pour eux et à l'amour des autres. Ouvre les cœurs de tous les non-croyants, ô Marie, pour qu'ils comprennent tous la volonté de Dieu, pour qu'ils puissent aussi comprendre qu'ils sont dans ton cœur, pour qu'eux aussi puissent rester sur le bon chemin avec toi vers Jésus pour l'éternité. Qu'il en soit ainsi. Amen.

Père Slavko Barbaric , Medjugorje, 27 septembre 2000

Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 


Wap Home | Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN]

Powered by www.medjugorje.ws