Langue 

Commentaire du Message, 25. juillet 2005


 

Message, 25. juillet 2005
«Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous invite à remplir votre journée de prières courtes et ardentes. Lorsque vous priez, votre coeur est ouvert, et Dieu vous aime d’un amour particulier et vous donne des grâces spéciales. C’est pourquoi, profitez de ce temps de grâce et consacrez-le à Dieu plus que vous ne l’avez fait jusqu’à présent. Faites des neuvaines de jeûne et de renoncements afin que Satan soit loin de vous et que la grâce soit autour de vous. Je suis proche de vous et j’intercède devant Dieu pour chacun de vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

La Vierge Marie nous dit : « Je vous invite à remplir votre journée de prières courtes et ardentes ». Elle nous invite à envelopper toute la journée de prières, afin que Dieu puisse venir, et que le mal et le malin ne puisent pas avoir d’accès à notre vie. Il y a trop de mal et de méchanceté, trop de nouvelles noires et sombres qui remplissent nos cœurs d’inquiétude et de peur. Il y a trop de nouvelles tragiques, de terrorisme, d’assassinats qui nous entourent et dont nous entendons parler chaque jour. Il y a tant de paroles méchantes qui blessent la confiance et l’amour en nous et en nos proches. Il y a trop de superficialité dans nos conversations, et nous en sortons vides et accablés. Marie montre le chemin, elle met entre nos mains le moyen, afin que Dieu puisse avoir un lieu où venir.

Ce que nous regardons, écoutons, lisons forme notre vie intérieure, notre cœur, et ensuite notre parole. Nos paroles et nos conversations révèlent le contenu de notre cœur. Si notre cœur est angoissé, dans les ténèbres et rempli de négativisme, alors nos paroles seront semblables. Un tel cœur ne verra que ce qui est mauvais et négatif dans les autres. « Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu », nous dit Jésus. Un cœur pur est incapable de salir, blesser ou oppresser qui que ce soit. Un cœur pur cherchera à essuyer et à laver la saleté des autres. Qui est nerveux et malheureux rendra tout son entourage nerveux et malheureux.

Vous avez sans doute déjà fait l’expérience que certaines personnes rayonnent une certaine inquiétude, nervosité et ténèbres. Il y en a d’autres qui rayonnent la paix, la sécurité, la confiance. Eux, ils sont reliés à Dieu, car Il est la source de la paix, de la sécurité, de l’amour et de la confiance. Marie désire que nous tous, qui sont ses enfants, appartenions à Dieu, que nous soyons des personnes qui rayonnent la paix et l’amour. Seul un cœur qui prie devient un cœur ouvert. Seul à un cœur ouvert, Dieu peut accorder sa grâce, sa force et sa toute-puissance.

Il ne suffit pas de lire et d’entendre l’Evangile et les paroles du message de la Gospa. Il faut les vivre, les mettre en pratique. Il y en a beaucoup qui ont entendu l’Evangile et le message de la Gospa, mais il est possible de discerner qui d’entre eux ont mis en pratique ce qu’ils ont entendu. Seuls ceux qui ont cherché à mettre en pratique au moins un peu de ce qu’ils ont entendu, méritent le Ciel. Il y a des gens qui prient sans cesse sans jamais faire quoi que ce soit. Il y en a qui prient, mais critiquent tout et tous. Ils mesurent tout en fonction de leurs prières théoriques qui sont stériles si elles ne sont pas réalisées dans la vie. Les prières ont un sens seulement si elles changent notre vie, notre cœur, et si nous cherchons à les mettre en pratique. Dieu ne fait rien sans nous, il fait tout avec nous. Il attend nos œuvres pour collaborer avec nous, pour nous aider. C’est pourquoi prier et ne rien faire signifie empêcher la réalisation de ce que nous demandons.

La pire des choses, c’est attendre longuement avant de mettre en pratique ses décisions. Il faut faire tout de suite en non retarder, remettre à plus tard. Plus nous retardons notre prière, notre travail, une obligation qui nous attend, plus nous créons une sensation de vide et d’impuissance. Alors commence l’apitoiement sur soi et la dépression. Il faut commencer avec un petit millimètre, et alors tu seras plus grand que tous ceux qui critiquent. La foi sans les œuvres ne sert à rien, une telle foi est morte.

Les paroles du message de la Gospa seront une lettre morte si tu n’essaies au moins un peu à les mettre en pratique dans ta vie. Quand nous aurons commencé, nous découvrirons l’infinitude et la toute-puissance de Dieu dans notre vie. Que Dieu, par nos décisions et nos prières, nos protège de Satan et nous recouvre de sa grâce.

P. Ljubo Kurtovic
Medugorje 26.7.2005


Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 


Wap Home | Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN]

Powered by www.medjugorje.ws