Langue 

Messages de Medjugorje l'an 2013

«Chers enfants ! Avec beaucoup d'amour et de patience, je tâche de rendre vos coeurs semblables au mien. Je tâche, par mon exemple, de vous enseigner l'humilité, la sagesse et l'amour, car j'ai besoin de vous. Je ne peux pas sans vous, mes enfants. De par la volonté de Dieu, je vous choisis. Par sa force, je vous fortifie. C'est pourquoi, mes enfants, n'ayez pas peur de m'ouvrir vos coeurs ! Moi je les donnerai à mon Fils et lui, en échange, vous donnera la paix divine. Vous la porterez à tous ceux que vous rencontrerez. Vous témoignerez de l'amour de Dieu par votre vie, et par vous-mêmes, vous donnerez mon Fils. A travers la réconciliation, le jeûne et la prière, je vous guiderai. Mon amour est incommensurable. N'ayez pas peur ! Mes enfants, priez pour les bergers ! Que vos bouches soient fermées à tout jugement car n'oubliez pas que mon Fils les a choisis. Lui seul a le droit de juger. Je vous remercie! »
«Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous invite à la prière. Que pour vous la prière soit forte comme pierre vivante jusqu’à ce que vous deveniez témoins par votre vie. Témoignez de la beauté de votre foi. Je suis avec vous et j’intercède devant mon Fils pour chacun de vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! L'amour me porte vers vous, l'amour que je désire vous enseigner à vous aussi - le véritable amour que mon Fils vous a montré lorsqu'il est mort sur la croix par amour pour vous - l'amour qui est toujours prêt à pardonner et à demander pardon. Quelle est la grandeur de votre amour ? Mon coeur maternel est triste lorsqu'il recherche l'amour dans vos coeurs. Vous n'êtes pas prêts à soumettre votre volonté à la volonté de Dieu par amour. Vous ne pouvez pas m'aider à faire en sorte que ceux qui n'ont pas connu l'amour de Dieu le connaissent, parce que vous n'avez pas d'amour vrai. Consacrez-moi vos coeurs et je vous guiderai. Je vous enseignerai à pardonner, à aimer l'ennemi et à vivre selon mon Fils. N'ayez pas peur pour vous-mêmes ! Mon Fils n'oublie pas dans l'affliction ceux qui aiment. Je serai à vos côtés. Je prierai le Père Céleste pour que la lumière de l'éternelle vérité et de l'amour vous illumine. Priez pour vos bergers afin qu'à travers votre jeûne et votre prière, ils puissent vous guider dans l'amour. Je vous remercie! »
«Chers enfants, je vous invite à nouveau de façon maternelle : ne soyez pas durs de coeur, ne fermez pas vos yeux sur les avertissements que le Père Céleste vous envoie par amour. L'aimez-vous par-dessus tout ? Est-ce que vous vous repentez d'avoir souvent oublié que le Père Céleste, par son grand amour, a envoyé son Fils pour nous racheter par sa croix ? Est-ce que vous vous repentez ne n'avoir pas encore accueilli le message ? Mes enfants, ne résistez pas à l'amour de mon Fils, ne résistez pas à l'espérance et à la paix ! Avec votre prière et votre jeûne, par sa croix, mon Fils chassera les ténèbres qui veulent vous entourer et régner sur vous. Il vous donnera la force d'une vie nouvelle. En la vivant selon mon Fils, vous serez bénédiction et espérance pour tous ces pécheurs qui errent dans les ténèbres du péché. Mes enfants, veillez ! Moi, comme Mère, je veille avec vous. Je prie, et je veille de façon particulière sur ceux que mon Fils a appelés à être pour vous porteurs de lumière et porteurs d'espérance : pour vos bergers. Je vous remercie ! »
La voyante Mirjana Dragicevic-Soldo a eu des apparitions quotidiennes du 24 juin 1981 au 25 décembre 1982. Lors de la dernière apparition quotidienne, lui ayant confié le 10ème secret, Notre Dame lui a dit qu’elle allait lui apparaître une fois par an, le 18 mars. Il en a été ainsi toutes ces années. Plusieurs milliers de pèlerins se sont rassemblés pour la prière. L’apparition a commencée à 13:52 et a duré jusqu’à 13:58.
«Chers enfants! Je vous invite à bénir le nom du Seigneur avec une confiance totale et avec joie et, de jour en jour, à le remercier de tout cœur pour son grand amour. Par cet amour qu’il a montré par sa croix, mon Fils vous a donné la possibilité que tout vous soit pardonné, afin que vous n'ayez pas à avoir honte, ou à vous cacher ou, par peur, à ne pas ouvrir la porte de votre cœur à mon Fils. Au contraire, mes enfants, réconciliez-vous avec le Père Céleste afin de commencer à vous aimer vous-mêmes comme mon Fils vous aime. Quand vous commencerez à vous aimer vous-mêmes, vous aimerez les autres, vous verrez en eux mon Fils et vous reconnaîtrez la grandeur de son amour. Vivez dans la foi ! Par moi, mon Fils vous prépare pour les œuvres qu’il désire réaliser par vous, à travers lesquelles il désire se glorifier. Remerciez-le ! Remerciez-le particulièrement pour les bergers, vos médiateurs dans la réconciliation avec le Père Céleste. Je vous remercie, vous, mes enfants. Je vous remercie. »
«Chers enfants, en ce temps de grâce, je vous invite à prendre dans vos mains la croix de mon Fils bien-aimé, Jésus, et à méditer sur sa passion et sa mort. Que vos souffrances soient unies à ses souffrances, et l’amour vaincra; car lui qui est l’amour même s’est donné par amour pour sauver chacun de vous. Priez, priez, priez jusqu’à ce que l’amour et la paix commencent à régner dans vos coeurs . Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Je vous invite à être UN en esprit avec mon Fils. Par la prière et la sainte Messe où mon Fils s’unit à vous de manière particulière, je vous invite à essayer d’être comme Lui ; et, comme Lui, d’être toujours prêts à faire la volonté de Dieu et à ne pas chercher à accomplir la vôtre. Car, mes enfants, c’est par la volonté de Dieu que vous êtes – que vous existez, et sans la volonté de Dieu vous n’êtes rien. Moi, comme Mère, j’attends de vous que vous parliez de la gloire de Dieu par votre vie, car ainsi vous serez glorifiés vous aussi, selon Sa volonté. Montrez à tous humilité et amour envers le prochain. Par cette humilité et cet amour, mon Fils vous a sauvés et vous a ouvert le chemin vers le Père Céleste. Je vous prie d’ouvrir le chemin vers le Père Céleste à tous ceux qui ne L’ont pas connu et qui n’ont pas ouvert leur cœur à Son amour. Par votre vie, ouvrez le chemin à tous ceux qui errent encore dans la recherche de la vérité. Mes enfants, soyez mes apôtres qui n’auront pas vécu en vain ! N’oubliez pas que vous viendrez devant le Père Céleste et que vous lui parlerez de vous. Soyez prêts ! A nouveau je vous préviens : priez pour ceux que mon Fils a appelés et dont Il a béni les mains. Il vous les a donnés. Priez, priez, priez pour vos bergers ! Je vous remercie. »
«Chers enfants, priez, priez, continuez à prier, jusqu‘à ce que votre coeur s‘ouvre à la foi comme une fleur qui s’ouvre aux rayons chauds du soleil. Ce temps est un temps de grâce que Dieu vous donne par ma présence, mais vous êtes loin de mon coeur. C’est pourquoi je vous appelle à la conversion personnelle et à la prière familiale. Que la Sainte Ecriture vous soit toujours une stimulation. Je vous bénis tous de ma bénédiction maternelle. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! A nouveau je vous invite à aimer et non à juger. Mon Fils, par la volonté du Père Céleste, a été parmi vous pour vous montrer le chemin du Salut, pour vous sauver et non pour vous juger. Si vous désirez suivre mon Fils, vous ne jugerez pas mais vous aimerez comme le Père Céleste vous aime. Et lorsque cela vous est le plus difficile, lorsque vous tombez sous le poids de la croix, ne désespérez pas, ne jugez pas, mais rappelez-vous que vous êtes aimés, et louez le Père Céleste pour son amour. Mes enfants, ne déviez pas du chemin sur lequel je vous conduis ! Ne prenez pas imprudemment la voie de la perdition ! Que la prière et le jeûne vous fortifient, afin que vous puissiez vivre comme le Père Céleste le désirerait ; afin de pouvoir être mes apôtres de la foi et de l’amour ; afin que votre vie bénisse ceux que vous rencontrez ; afin que vous soyez UN avec le Père Céleste et avec mon Fils. Mes enfants, cela est l’unique vérité, vérité qui conduit à votre conversion et ensuite à la conversion de tous ceux que vous rencontrez et qui n’ont pas connu mon Fils – tous ceux qui ne savent pas ce que signifie aimer. Mes enfants, mon Fils vous a donné des bergers, veillez sur eux, priez pour eux ! Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite à être forts et décidés dans la foi et la prière, jusqu’à ce que vos prières soient tellement fortes qu‘elles ouvrent le coeur de Jésus mon Fils bien-aimé. Priez, petits enfants, priez sans cesse, jusqu’à ce que votre coeur s’ouvre à l’amour de Dieu. Je suis avec vous, j‘intercède pour vous tous et je prie pour votre conversion. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! En ce temps sans paix, je vous invite à nouveau à vous mettre en route derrière mon Fils Jésus, à le suivre. Je connais les douleurs, les souffrances et les difficultés, mais en mon Fils vous vous reposerez. En lui vous trouverez la Paix et le salut. Mes enfants, n'oubliez pas que mon Fils vous a rachetés par sa croix, et il vous a donné possibilité d'être à nouveau enfants de Dieu, de pouvoir appeler à nouveau le Père Céleste 'Père'. Pour être dignes du Père, aimez et pardonnez, car votre Père est amour et pardon. Priez et jeûnez car cela est le chemin vers votre purification, cela est le chemin pour faire connaissance et connaître le Père Céleste. Lorsque vous connaîtrez le Père, vous comprendrez qu’Il est votre unique nécessaire. Moi, comme Mère, je désire mes enfants dans la communauté d’un seul peuple où l’on écoute et où l’on met en pratique la Parole de Dieu. C’est pourquoi, mes enfants, mettez-vous à la suite de mon Fils, soyez une seule chose avec lui, soyez les enfants de Dieu. Aimez vos bergers comme mon Fils les a aimés lorsqu’il les a appelés pour vous servir. Je vous remercie. »
«Chers enfants ! Avec la joie dans le coeur, je vous aime tous et je vous appelle à vous rapprocher de mon Coeur Immaculé, pour que je puisse vous rapprocher encore plus de mon Fils Jésus, et que Lui vous donne sa paix et son amour qui sont nourriture pour chacun de vous. Ouvrez-vous, petits enfants, à la prière, ouvrez-vous à mon amour. Je suis votre Mère et je ne peux pas vous laisser seuls dans l'errance et le péché. Vous êtes appelés, petits enfants, à être mes enfants, mes enfants bien-aimés, pour que je puisse vous présenter tous à mon Fils. Merci d'avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Avec un amour maternel, je vous prie de me donner vos coeurs afin que je puisse les présenter à mon Fils et vous libérer - vous libérer de tout ce mal qui vous rend toujours plus esclaves et qui vous éloigne du seul Bien - mon Fils - de tout ce qui vous conduit sur le mauvais chemin et qui vous enlève la paix. Je désire vous guider vers la liberté des promesses de mon Fils, car je désire que s'accomplisse ici la volonté de Dieu dans sa plénitude; et que par la réconciliation avec le Père Céleste, par le jeûne et la prière, naissent des apôtres de l'amour de Dieu, apôtres qui, librement et avec amour, répandront l'amour de Dieu sur tous mes enfants, apôtres qui répandront l'amour de confiance envers le Père Céleste et qui continueront à ouvrir la porte du Ciel. Chers enfants, offrez à vos bergers la joie de l'amour et du soutien, juste comme mon Fils leur a demandé de vous les offrir à vous. Je vous remercie. »
«Chers enfants, avec la joie dans le coeur, je vous appelle tous à vivre votre foi et à témoigner par votre exemple et sous toutes les formes. Décidez-vous, petits enfants, à être loin du péché et des tentations, et que dans vos coeurs il y ait la joie et l’amour pour la sainteté. Je vous aime, petits enfants, et je vous accompagne de mon intercession devant le Tout-Puissant. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Si seulement vous m'ouvriez vos coeurs avec une totale confiance, vous comprendriez tout. Vous comprendriez avec quel amour je vous appelle, avec quel amour je désire vous changer, vous rendre heureux, avec quel amour je désire faire de vous des disciples de mon Fils et vous donner la paix dans la plénitude de mon Fils. Vous comprendriez l'immense grandeur de mon amour maternel. C'est pourquoi, mes enfants, priez, car à travers la prière votre foi grandit et l'amour naît, amour avec lequel même la croix n'est plus insupportable car vous ne la portez pas seuls. En union avec mon Fils, glorifiez le nom du Père Céleste. Priez, priez pour le don de l'amour, car l'amour est l'unique vérité - il pardonne tout - il rend service à tous et il voit en chacun un frère. Mes enfants, mes apôtres, grande est la confiance que le Père Céleste vous a donnée à travers moi, sa servante, pour que vous aidiez ceux qui ne le connaissent pas, afin qu'ils se réconcilient avec Lui et Le suivent. Voilà pourquoi je vous enseigne l'amour, car uniquement si vous avez de l'amour serez-vous capables de Lui répondre. Je vous invite à nouveau : aimez vos pasteurs et priez pour qu'en ces temps difficiles, à travers leur direction, le nom de mon Fils soit glorifié. Je vous remercie ! »
«Chers enfants, aujoud’hui encore, le Très-Haut me donne la grâce d’être avec vous et de vous conduire vers la conversion. Chaque jour, je sème et je vous appelle à la conversion, afin que vous soyez prière, paix, amour, le grain qui en mourant porte du fruit au centuple. Je ne désire pas, chers enfants, que vous ayez à regretter tout ce que vous pouviez faire et n’avez pas voulu faire. C’est pourquoi, petits enfants, dites à nouveau avec enthousiasme : « Je désire être un signe pour les autres. » Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants! Je vous aime tous. Vous tous, tous mes enfants, vous êtes tous dans mon cœur. Vous tous avez mon amour maternel et je désire vous conduire tous à connaître la joie de Dieu. C’est pourquoi je vous appelle. J’ai besoin d’apôtres humbles qui, d’un cœur ouvert, acceptent la Parole de Dieu et aident les autres à comprendre le sens de leur vie à l’aide de la Parole de Dieu. Afin d’en être capables, mes enfants, vous devez, à travers la prière et le jeûne, apprendre à écouter avec le cœur et apprendre à vous soumettre. Vous devez apprendre à rejeter tout ce qui vous éloigne de la Parole de Dieu et aspirer seulement à ce qui vous en rapproche. N’ayez pas peur ! Je suis ici. Vous n’êtes pas seuls. Je prie le Saint Esprit de vous renouveler et de vous fortifier. Je prie le Saint Esprit pour que, en aidant les autres, vous aussi soyez guéris. Je Le prie afin qu’à travers Lui vous soyez enfants de Dieu et mes apôtres. »
Puis, d’un air préoccupé, la Sainte Vierge a dit:
«Par égard pour Jésus, par égard pour mon Fils, aimez ceux qu’Il a appelés et désirez la bénédiction uniquement de ces mains-là qu’Il a consacrées. Ne permettez pas au mal de régner. Je le répète à nouveau, c’est seulement avec vos bergers que mon cœur vaincra. Ne permettez pas au mal de vous séparer de vos bergers. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd‘hui encore, je vous invite à la prière. Que votre rapport à la prière soit quotidien. La prière fait des merveilles en vous et à travers vous ; donc, petits enfants, que la prière soit joie pour vous ! Alors votre rapport avec la vie sera plus profond et plus ouvert, et vous comprendrez que la vie est un don pour chacun de vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Je vous aime d’un amour maternel et, avec une patience maternelle, j’attends votre amour et votre communion. Je prie pour que vous soyez la communauté des fils de Dieu, de mes enfants. Je prie pour que, comme communauté, vous vous vivifiiez joyeusement dans la foi et dans l’amour de mon Fils. Mes enfants, je vous rassemble comme mes apôtres et je vous enseigne à faire connaître aux autres l’amour de mon Fils, à leur apporter la bonne nouvelle qui est mon Fils. Donnez-moi vos cœurs ouverts et purifiés et je les comblerai d’amour pour mon Fils. Son amour donnera un sens à votre vie et je marcherai avec vous. Je serai avec vous jusqu’à la rencontre avec le Père Céleste. Mes enfants, seront sauvés ceux qui, avec amour et foi, cheminent vers le Père Céleste. N’ayez pas peur, je suis avec vous ! Ayez confiance en vos bergers, comme mon Fils a eu confiance en eux lorsqu’Il les a choisis, et priez afin qu’ils aient force et amour pour vous guider. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite à vous ouvrir à la prière. La prière fait des merveilles en vous et par vous. C‘est pourquoi, petits enfants, dans la simplicité du coeur, demandez au Très Haut qu’il vous donne la force d’être des enfants de Dieu, et que Satan ne vous agite pas comme le vent agite les branches. Décidez-vous à nouveau pour Dieu, petits enfants, et ne cherchez que Sa volonté. Et alors, en Lui, vous trouverez la joie et la paix. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Je vous invite à nouveau, de façon maternelle, à prier sans cesse pour le don de l'amour, à aimer le Père Céleste par-dessus tout. Lorsque vous l'aimerez, vous vous aimerez vous-mêmes et vous aimerez votre prochain. Cela ne peut être séparé. Le Père Céleste est en chaque homme, il aime chaque homme et il appelle chaque homme par son nom. C'est pourquoi, mes enfants, à travers la prière, écoutez la volonté du Père. Conversez avec lui. Ayez une relation personnelle avec le Père, qui rendra encore plus profond le rapport entre vous, la communauté de mes enfants, de mes apôtres. Comme Mère, je désire qu'à travers l'amour envers le Père Céleste, vous vous éleviez au-dessus des vanités de cette terre et que vous aidiez les autres à connaître peu à peu le Père Céleste et à se rapprocher de lui. Mes enfants, priez, priez, priez pour le don de l'amour, car l'amour, c'est mon Fils. Priez pour vos bergers, afin qu'ils aient toujours de l'amour pour vous, comme mon Fils en a eu et comme il l'a montré en donnant sa vie pour votre salut. Je vous remercie ! »
«Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite tous à la prière. Ouvrez profondément les portes de votre coeur à la prière, petits enfants, à la prière avec le coeur, et alors le Très Haut pourra agir sur votre liberté, et la conversion commencera. Votre foi deviendra ferme, de sorte que vous pourrez dire de tout votre coeur : « Mon Dieu, mon tout ! » Vous comprendrez, pertits enfants, qu’ici sur la terre, tout passe. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Avec un amour maternel et une patience maternelle, je regarde votre errance continuelle et votre égarement. C’est pour cela que je suis avec vous. Je désire vous aider d'abord à vous trouver et à vous connaître vous-mêmes afin qu’ensuite vous puissiez découvrir et reconnaître tout ce qui ne vous permet pas de connaître sincèrement et de tout votre cœur l’amour du Père Céleste. Mes enfants, on apprend à connaître le Père par la croix. C’est pourquoi, ne rejetez pas la croix. Avec mon aide, essayez de la saisir et de l’accueillir. Lorsque vous serez en mesure d’accepter la croix, vous comprendrez aussi l’amour du Père Céleste, vous cheminerez avec mon Fils et avec moi. Vous vous distinguerez de ceux qui n’ont pas connu l’amour du Père Céleste, qui l’écoutent mais ne le comprennent pas, qui ne cheminent pas avec lui, qui ne l’ont pas connu. Je désire que vous connaissiez la vérité de mon Fils et que vous soyez pour moi des apôtres, qu’en tant que fils de Dieu, vous vous éleviez au-dessus de la pensée humaine et qu'en toutes choses vous recherchiez toujours à nouveau la pensée de Dieu. Mes enfants, priez et jeûnez pour pouvoir comprendre tout ce que j'attends de vous. Priez pour vos bergers et aspirez, en communion avec eux, à connaître l’amour du Père Céleste. Je vous remercie. »
Lors de sa dernière apparition quotidienne, le 12 septembre 1998, la Gospa a dit à Jakov Colo qu’il aurait désormais une apparition annuelle, le 25 décembre, le jour de Noël. Cette année il en fut également ainsi. La Vierge est venue portant l’Enfant Jésus dans ses bras. L’apparition a commencé à 15h 7 et a duré 8 minutes. Après cela, Jakov a transmis le message :
«Petits enfants, aujourd’hui de manière spéciale, Jésus veut habiter en chacun de vos coeurs et partager avec vous chacune de vos joies et chaque douleur. C’est pourquoi, petits enfants, aujourd’hui de manière spéciale, regardez dans vos coeurs et posez-vous la question si, en vérité, la paix et la joie de la naissance de Jésus ont conquis vos coeurs ? Petits enfants, ne vivez pas dans les ténèbres, aspirez à la lumière et au salut de Dieu. Enfants, décidez-vous pour Jésus, donnez-lui votre vie et votre coeur, car seulement ainsi le Très Haut pourra-t-il agir en vous et à travers vous. »
«Chers enfants, je vous amène le Roi de la Paix afin qu’Il vous donne sa paix. Vous, petits enfants, priez, priez, priez ! Le fruit de la prière se verra sur le visage des gens qui se sont décidés pour Dieu et pour son Royaume. Moi, avec mon Fils Jésus, je vous bénis de la bénédiction de la paix. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 


Wap Home | Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN]

Powered by www.medjugorje.ws